J'ai compris, mais plus tard...
L’UNCCAS

L’Europe

L'Europe

Les acteurs sociaux locaux sont nombreux et différents en Europe. Collectivités territoriales, municipalités, associations, partenaires, ils ont leur propre héritage social, culturel issu bien souvent de traditions anciennes. Bien que différents, ces acteurs agissent tous pour la cohésion sociale, avec leurs méthodes, leurs structures et leurs moyens.

Action sociale et Europe

L’action sociale locale en Europe est portée par différents types d’acteurs. Qu’ils soient CCAS/CIAS en France, CPAS en Belgique, municipalités, collectivités territoriales, associations ou partenaires, ils bénéficient chacun de leur propre héritage culturel, social, émanant bien souvent de traditions anciennes. Si les modes de gouvernance et d’actions diffèrent, ces acteurs de l’action sociale européens agissent tous avec leurs méthodes et leurs propres moyens pour faciliter la cohésion sociale et territoriale.

En dépit de ces spécificités d’intervention, les territoires européens et leurs acteurs agissent auprès d’une population partageant les mêmes aspirations et les défis rencontrés en France trouvent bien souvent écho chez nos partenaires européens, et deviennent donc des défis communs à relever.

Echelon de proximité des citoyens, les communes, les municipalités européennes agissent dans l’intérêt général et dans l’intérêt des citoyens. Elles interviennent toujours en développant des politiques partenariales avec les associations, les partenaires privés, les professionnels et les usagers, afin que la place de chacun puisse être reconnue.

Les citoyens demandent à ce que l’Europe sociale puisse être plus présente et apporte des solutions à leurs problèmes quotidiens. Mais les États, au travers des traités européens, n’ont pas voulu confier une responsabilité sociale forte à l’Union. Néanmoins, les traités européens, la charte des droits fondamentaux, apportent des premiers éléments importants dans ce domaine.

Les questions européennes sont ancrées dans la stratégie de l’UNCCAS depuis de nombreuses années déjà. Présentes dans le magazine Actes sous la forme d’un dossier spécifique ou dans la Lettre d’information, les actualités européennes sont au cœur de la stratégie puisqu’elles permettent en quelques lignes de mieux appréhender le travail des institutions, mais aussi les bonnes pratiques d’autres pays membres de l’UE.

Sur la période 2014-2020 l’UNCCAS s’engage pour que la dimension européenne soit intégrée de manière transversale dans ses activités.

  • Sensibiliser, former et informer les CCAS/CIAS et UDCCAS sur l’actualité européenne, les possibilités de financements, les initiatives européennes.
  • Promouvoir l’expertise, le savoir faire, la capacité d’innovation sociale locale des CCAS/CIAS et de l’UNCCAS à l’échelon européen.
  • Susciter les échanges de bonnes pratiques, échanger sur des thèmes d’actualité, rencontrer les responsables des institutions européennes et communiquer l’Europe.

Contactez notre responsable Europe : Kristine Stempien

Un réseau ouvert sur l’Europe

Pour développer les interconnexions avec d’autres réseaux nationaux et européens du champ de l’action sociale locale, l’UNCCAS a créé l’association ELISAN (European Local Inclusion and Social Action network ou réseau Européen pour l’Inclusion et l’Action Sociale Locale), en 2008 à Bruxelles, sous le haut patronage du Comité des régions. ELISAN fait entendre la voix des élus locaux de l’action sociale sur la scène européenne.

Sylvie Carrega, vice – présidente du CCAS de Marseille, est actuellement présidente d’Elisan. Elue en novembre 2014, son mandat est de 3 ans.

Sur le thème de l'Europe

Retour en haut de page