J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Wash and Learn : les laveries solidaires

Wash and Learn : les laveries solidaires

Des livres, des ordinateurs et tablettes, des crayons et albums à colorier… Tels sont les équipements que petits et grands peuvent désormais trouver dans un nombre croissant de laveries automatiques américaines. Née dans le Bronx, cette initiative de l’ONG Bibliothèques Sans Frontières s’est depuis étendue à des villes telles que Detroit, Baltimore ou San Antonio. Combinant supports physiques et numériques, l’action s’appuie sur le vaste catalogue en ligne de l’association et sur son réseau Wifi, capté grâce au « KoomBook », un outil en forme de livre contenant un panneau solaire intégré.

Dans ce pays qui compte 32 millions d’adultes analphabètes, l’initiative offre à l’association un nouveau terrain pour diffuser ses différents programmes, autour de l’éducation, de l’accès aux droits, aux soins. Les usagers peuvent en effet y trouver les fiches « Legal Literacy » , supports pédagogiques répondant aux problématiques du quotidien : remplir sa feuille d’impôts, chercher un emploi, s’inscrire à l’assurance maladie, mais aussi aider ses enfants à faire leurs devoirs…

Les sélections de livres proposées à toute la famille sont pensées avec les bibliothèques municipales qui s’associent à l’ONG pour proposer des événements conviviaux, souvent avec la participation active des gérants des laveries, qui trouvent une belle opportunité pour renforcer l’attractivité de leurs équipements. L’association Too Small to Fail, partenaire de Bibliothèques Sans Frontières, mène actuellement une étude pour évaluer l’efficacité du dispositif. Mais d’ores-et-déjà, des retours-utilisateurs comme celui de cette petite fille demandant « Maman, est-ce qu’on peut aller jouer au lavomatic ? » semblent montrer que l’action va dans le bon sens.

Photo : Une laverie solidaire du Bronx / Laundycares Foundation

Retour en haut de page