J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Succès de la consultation citoyenne sur le plan Grand Âge et Autonomie

Succès de la consultation citoyenne sur le plan Grand Âge et Autonomie

La consultation citoyenne sur le thème « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? » lancée par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, le 1er octobre dernier, a rencontré un vif succès. La participation s’avère très nettement supérieure à celle habituellement observée pour ce type de consultation avec 414 000 répondants, à l’origine de 1,7 million de votes et de 18 000 propositions, ainsi qu’une représentation de l’ensemble des tranches d’âge et des régions.

Cette consultation avait pour objectif de permettre à tous les citoyens de contribuer à l’élaboration des scénarios de réforme, qui devraient être présentés en février prochain avant la traduction dans un projet de loi.

Les résultats laissent, néanmoins, apparaître la limite de l’exercice, à savoir un plébiscite généralisé des propositions rendant difficile leur priorisation :

  • Pour 96% des répondants, il faut améliorer les conditions de travail des personnels d’aide et de soin et mieux accompagner les aidants
  • 95% mettent en avant la nécessité de renforcer le maintien à domicile et de réduire le coût de la prise en charge de la perte d’autonomie tant en établissements qu’à domicile
  • 92% des répondants jugent également nécessaire de développer des lieux de vie alternatifs ou intergénérationnels innovants…

L’agrégation des 18 000 propositions formulées par les participants effectuée par les algorithmes du site permet de dégager des orientations plus détaillées recoupant ces grands axes.

Sans surprise, les Ehpad sont jugées très négativement par les citoyens, qui invitent leurs gestionnaires à renouveler leurs pratiques et à construire des lieux de vie dignes. Appel est fait aux pouvoirs publics pour réglementer et contrôler l’offre de ces établissements. A ce titre, les citoyens rejettent fortement la proposition d’encourager un financement privé de la dépendance.

Afin de permettre aux acteurs de s’exprimer et de livrer leur analyse, dix ateliers de travail thématiques, des entretiens individuels et groupes d’expression, ou encore des forums régionaux seront organisés par les ARS et les CARSAT entre décembre 2018 et janvier 2019 pour accompagner cette consultation citoyenne.

Retour en haut de page