J'ai compris, mais plus tard...

Contexte

La Ville de Fresnes-sur-Escaut est une commune de l’agglomération de Valenciennes métropole, où le 3 février 1720 est découverte une veine de charbon à 35 toises de profondeur.
La commune de 7 600 habitants dispose d’un potentiel fiscal de 150 euros/habitant.
Le situation sociale est particulièrement difficile :
- taux de chômage de 26%, soit 40% de plus que la moyenne du bassin minier,
- 420 personnes sont bénéficiaires du RMI (soit 278 foyers),
- une famille sur 5 a plus de 5 enfants,
- le chef de famille de plus de la moitié des ménages a moins de 25 ans,
- 45% des enfants ont des difficultés scolaires,
- 80% des jeunes sont sans diplôme (250 jeunes sont inscrits en mission locale),
- 13% de la population totale a plus de 60 ans (+ de 1 000 personnes).
La commune est classée en réseau d’éducation prioritaire et en contrat de Ville.
Aucun espace offrant un accès à un équipement informatique n’existait quand le CCAS a décidé de créer un cyber centre.

Description / Fonctionnement de l'action

Le cybercentre de Fresnes-sur-Escaut est localisé au coeur de la ville, dans le centre socio-culturel Bonnepart qui comprend une bibliothèque et un centre de loisirs permanent. Le projet s’inscrit dans un programme de requalification urbaine et sociale entrepris par la Ville, baptisé Plan Local de Vie.
L’équipement cyber-centre s’inscrit dans le programme Net public (Internet pour tous) défini par le gouvernement lors du Comité Interministériel pour la Société de l’Information.

L’objectif principal consiste à sensibiliser et initier un public qui n’a pas accès aux technologies de l’information et de la communication pour différentes raisons (faible pouvoir d’achat ne permettant pas de s’équiper, méconnaissance de l’informatique et des nouvelles technologies en général, manque d’équipement informatique des structures municipales comme les écoles primaires ou les CLSH).
La cyberbase répond à la forte demande exprimée par les jeunes, les personnes âgées et les associations locales communales depuis plusieurs années.

Modalités d’accès : les 14 postes informatiques sont accessibles pour 0,50 euros/heure. Des cartes d’abonnement offrent des tarifs préférentiels pour les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RMI ou les étudiants.
De nombreux périphériques informatiques sont mis à disposition (scanner, imprimantes, webcams,...) et un poste est accessible aux personnes handicapées.

Objectifs : sensibilisation, initiation et formation à l’informatique, à l’Internet et au multimédia.
L’animateur chargé de former le public accorde une attention particulière à la qualité pédagogique et adapte ses présentations aux différents types d’usagers.
Plusieurs ateliers sont proposés :
- l’atelier informatique a pour but de former le public à l’utilisation des fonctionnalités de base de l’ordinateur : familiarisation avec l’environnement Windows, identification des différents éléments internes d’un ordinateur, installation de périphér
- l’atelier Internet permet au public de se familiariser avec les outils liés à Internet : navigateur internet explorer, messagerie électronique type outlook ou yahoo, moteurs et annuaires de recherche, création de blog,...
- l’atelier thématique permet, selon les périodes de l’année, de découvrir plus particulièrement un type de site Internet : déclaration d’impôts, location de vacances, recherche de travail,...
- formation aux logiciels les plus répandus comme Word, Excel, Photoshop,...

Deux autres ateliers ont été ajoutés en 2007 :
- un atelier destiné aux chercheurs d’emploi.
Suite à la signature, début 2007, d’une convention de partenariat entre le CCAS et la mission locale pour l’emploi de Condé-sur-l’Escaut, la cyber base a initié des ateliers gratuits pour les demandeurs d’emploi. Une conseillère de l’ANPE se rend une fois par mois au cyber centre pour proposer son aide, notamment au sujet des démarches.
Les participants sont formés non seulement à la recherche d’emploi sur le site de l’ANPE, mais également à appréhender la réalité économique, à identifier les marchés d’activité, à l’envoi de candidatures par messagerie,...
L’agence de l’ANPE de Condé-sur-l’Escaut s’est engagée à simplifier et accélérer la mise en ligne des offres d’emploi locales.
- un atelier « cyber seniors ».
Les associations de personnes âgées de la ville demandent depuis plusieurs années les moyens d’initier les habitants de plus de 60 ans à l’informatique.
L’objectif de cet atelier est d’amener les seniors à utiliser les services du cyber centre de façon autonome, en « visiteurs libres ».
Pour cela, deux séances d’1h30 sont proposées les jeudi après-midi, durant lesquelles l’animateur familiarise les participants à l’utilisation d’un ordinateur. Ces ateliers font l’objet d’une pédagogie particulière car le public est souvent néophyte face aux nouvelles technologies.

Bilan

A ce jour, environ 250 personnes sont inscrites au cyber centre, pour un âge qui oscille de 8 à 65 ans.
Le succès auprès des enfants est énorme (des centaines d’heures de connexion chaque mois) pour des activités du type blog, chat, création musicale,...
Les adultes (de 25 à 50 ans) sont de plus en plus présent grâce notamment à l’aide apportée pour la rédaction de CV et la consultation de sites spécialisés dans l’emploi.
Les ateliers d’initiations permettant aux personnes plus âgées de s’initier à l’informatique connaissent également un certain succès puisqu’à ce jour environ 30 personnes y participent régulièrement.

Les partenariats avec les écoles devraient se développer plus avant : une école primaire située à proximité de la cyberbase vient tous les jeudis matin pour réaliser un apprentissage des maths et du français par l’intermédiaire de logiciel et de sites Internet. L’animateur de la cyberbase se rend régulièrement dans les classes primaires des écoles de la ville afin d’aider les professeurs dans leurs démarches informatiques.

Moyens

Moyens humains : un animateur ETP.

Budget 2006 : 116 231,84 euros, financé à 48% par le CCAS.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Associations locales, CLSH, mission locale de Condé-sur-l’Escaut, ANPE de Condé-sur-l’Escaut, CAF de Valenciennes.

Ils financent l'action

Caisse des Dépôts et Consignations (9,5%), communauté d’agglomération Valenciennes Métropole (21%), conseil régional du Nord-Pas-de-Calais (4,75%), Ville de Fresnes-sur-Escaut (13%).

Les observations du CCAS/CIAS

La démarche a une réelle vocation sociale puisque le public du CCAS ainsi que les autres publics en difficulté sont prioritaires (demandeurs d’emplois, étudiants, jeunes inscrits en mission locale) et profitent de tarifs préférentiels. C’est un outil d’apprentissage de l’informatique pour tous face aux exigences de qualification du monde du travail.

Ce cybercentre est également un lieu ressources favorisant les échanges intergénérationnels, enfants, jeunes, parents et seniors se croisant au cours des différents ateliers.

Photo : Wikimedia Commons / Mairie de Fresnes

Retour en haut de page