J'ai compris, mais plus tard...
Cette action n’est plus portée par le CCAS/CIAS.

N’hésitez pas cependant à vous inspirer de cette fiche pour imaginer un projet similaire.

Contexte

Véritable point de départ du développement d’une politique locale de santé publique, la création du premier Atelier Santé Ville du département (2002) engage la ville de Grasse dans une démarche active de santé, orientée notamment vers ses habitants.

C’est pourquoi Grasse s’engage à mettre en œuvre des actions dans le sens du Plan National Nutrition Santé devenant ainsi, ville active PNNS (2007).

Cet engagement se décline au travers différents axes d’interventions sur la commune, notamment, par l’organisation de la manifestation CAP SANTE GRASSE, dont l’ampleur s’accroit au fil des années.

Cap Santé Grasse est l’une des actions prépondérantes d’information, de sensibilisation et de prévention santé mais également un lieu de rendez-vous des partenaires sociaux de la commune.

Son concept atypique, attire de nombreux visiteurs.

Il permet de sensibiliser différents publics à plus de 20 thématiques différentes au travers desquelles, la santé est appréhendée de manière ludique afin de faciliter la diffusion de messages de prévention et ainsi véhiculer une image positive.

Concept pluriannuel, la réalisation de Cap Santé se doit de prendre en considération l’aspect contextuel et d’adapter les animations aux problématiques et aux enjeux actuels de santé publique.

Description / Fonctionnement de l'action

Cap Santé promeut une bonne santé et sensibilise aux bons comportements à adopter. La concertation, le débat et la mise en situation en sont les principes fondamentaux. L’interaction est donc le fer de lance de cet évènement. Ce moyen de sensibilisation revêt plusieurs visages au fil des nombreuses animations qui sont proposées.Organisée sur plus de 2 500 m2 et rééditée pour la 6ème année consécutive, Cap Santé Grasse se déroule sur trois jours et mobilise plus de 120 intervenants, professionnels de la santé dont le but est la transmission d’un savoir, entièrement basé sur l’échange au travers de nombreux « outils » qui sont mis à disposition des visiteurs.

Cap Santé prévoit donc un programme d’animation très étoffé. En effet, cette année, 10 pôles, sous forme de parcours, étaient présentés contenant plus de 40 ateliers interactifs :
- Pôle « Dons d’organes, de sang et de plaquette »,
- Pôle Prévention « Hygiène de vie »,
- Pôle Prévention « Addictions »,
- Pôle « Art de bien vivre sur la route »,
- Pôle Prévention « cancer »,
- Pôle Prévention des risques majeurs et sensibilisation aux gestes qui sauvent,
- Pôle « Sensibilisation des dons du sang, d’organes et de plaquettes,
- Pôle « Agir pour bien vieillir »,
- Pôle « Fruit et légume, qui suis-je ?, découvrez moi à travers différentes animations »,
- Pôle « Sensibilisation à une alimentation équilibrée ».

 

En complément de ces animations, étaient proposées :
-  13 conférences - débat animées par des professionnels sur des thématiques de santé actuelles et actualisées.
- 4 représentations de théâtre interactif présentant les thèmes de la toxicomanie, le bon usage du médicament, les relations garçons / filles et les comportements alimentaires. 
- 9 séances de relaxation durant les trois jours.

Bilan

Les principaux points positifs :
- Thématiques variées et renouvelées, aspect interactif.
- Concept et contenu adaptés aux objectifs d’informations.
- Efficacité de la manifestation face au changement de comportements des visiteurs, mesurée par l’exploitation de questionnaires d’évaluation complétés par le public.
- Manifestation qui dépasse le seul cadre grassois, accueil de visiteurs hors commune.Les difficultés rencontrées :
- Mobilisation faible des personnes âgées.
- Organisation lourde et contraignante : Il faut en effet, anticiper et prévoir chaque visite (groupe, établissement et institution) à l’avance, en programmant en amont leur planning journalier. Cela permet d’équilibrer les passages sur chaque atelier et de réguler les 7 000 visiteurs accueillis durant 3 jours.
- Renouvellement des animations et thématiques nécessitant un énorme travail en amont.
- La disponibilité des partenaires sur trois jours n’est pas toujours possible.

Moyens

Véritable projet collectif, la conception de Cap Santé nécessite la mobilisation de ressources internes et externes compétentes ainsi que le soutien financier de nombreux partenaires.Budget : 107 000 euros.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Association AG3, Association Alzheimer Côte d’Azur, Association du Centre Maternel et infantile, Association pour le Don d’Organes et de Tissus Humains, Association Entr’act, Association Française pour la Prévention des Allergies, Association les Jardins de la Vallée de la Siagne, Association Méditerranée 2000, Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie, Association Phare, Association Pour la Recherche et l’Information en Fruit et Légumes frais, Assureurs Prévention Santé, Centre des Maladies Respiratoires et Tuberculeuses, Centre régional d’Information et de Prévention sur le Sida, Centre Hospitalier et Universitaire de Nice, Comité Départemental d’Education pour la Santé, Croix Rouge, Diététiciennes libérales, Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, Equinoxe, Ergothérapeutes libéraux, Etablissement Français de Sang Alpes Méditerranée, Fédération Nationale des Podologues, Institut de Formation aux soins infirmiers de Cannes, Institut de Formation aux Soins Infirmiers de CHU Nice, Institut National du Cancer, Institut National de la Recherche et de Sécurité, Ligue contre le Cancer, Lycée Professionnel Léon Chiris, Lycée Professionnel de Croisset, Maisons de retraites et leurs résidents (Aquarelles, Orpea, Petit paris, Pré du Lac et Sophie, les jardins de Grasse), Médecins Libéraux, Médicapteurs, Musée International de la Parfumerie, Mutualité Française, Mutualité Sociale Agricole, office Municipal des retraités, Orsac Montfleuri, Pépinière Balestra, Podologues Libéraux, Podiazur, Police Municipale, Police Nationale, Protection Civile, Rectorat, Académie de Nice, Réseau d’Alcoologie des Alpes Maritime Ouverts, Sapeurs Pompiers de Grasse, Service Départemental d’Incendie et de Secours, Serviligne, Union Départementale des Association et des Amicales des donneurs de sang Bénévoles des Alpes Maritimes, Union Départementale des sapeurs pompiers, Université de Nice Sophia Antipolis, et nombreux Bénévoles.

Ils financent l'action

Région PACA, Ministère de la santé de la jeunesse, des sports et de la vie associative, Conseil Général de Alpes Maritimes, Ville de Grasse, GRSP, Assurance Retraite Sud-Est, CHG Grasse, Sécurité Routière, Vinci Park, GMF, PFIZER, Inspection académique des Alpes-Maritimes, Assurance Maladie des Alpes-Maritimes, Auchan, Sanofi-Aventis, Suez environnement.

Les observations du CCAS/CIAS

On peut considérer que Cap Santé est une action et un réel succès dans le sens ou l’équipe d’organisation a réussi à mobiliser environ 160 partenaires autour de 10 thématiques pour la sixième édition, qui a généré environ 7 000 visites.

CAP SANTE GRASSE positionne la thématique de la santé comme une thématique à part entière et en fait un axe de préoccupation spécifique.

Photo : Wikimedia Commons / Copyleft

Retour en haut de page