J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Alliance pour la cohésion et plan de relance Covid

Alliance pour la cohésion et plan de relance Covid

L’Alliance pour la cohésion a récemment publié une déclaration exhortant les Etats membres à les associer à la mise en œuvre du plan de relance de l’après-Covid. Acteurs de première ligne, fournisseurs de services essentiels (soins médicaux, services sociaux, etc.), les collectivités de proximité ont fortement contribué aux mesures déployées pour renforcer la protection des citoyens. Le coût de ces actions a été toutefois considérable et leur capacité d’investissement s’en trouve fortement réduite. L’Alliance appelle donc à créer les conditions nécessaires pour un avenir durable, qui doit passer par les acteurs locaux. Pour l’heure, le plan de relance de l’Union européenne est entre les mains des Etats membres qui élaborent leurs plans nationaux.

Pour l’Alliance, le succès de la relance à l’échelon européen passe par une relance dans chacune des régions et des villes. Chacun des territoires (urbain ou rural, montagneux, isolé ou très peuplés, moins peuplés...) est différent, complexifiant les défis à relever pour prendre en compte les besoins et spécificités. Les collectivités locales et régionales doivent participer à l’élaboration, à la mise en œuvre et à la gouvernance de ces plans nationaux pour la relance. Et les investissements à venir doivent répondre à leurs besoins car elles sont garantes d’un tiers des dépenses publiques et de la moitié des investissements publics dans l’UE.

Le plan Next Generation EU doit être présenté à la commission européenne d’ici à la fin du mois d’avril. Doté d’un budget de 750 milliards d’euros, il s’agit du plan d’investissement le plus puissant déployé par l’Europe, mais il doit maintenant se traduire en actions concrètes. Seuls 13 Etats membres, dont la France, ont pas encore ratifié la décision sur les ressources propres et il devient urgent que les autres le fassent rapidement.

Dans cette déclaration et dans la perspective du prochain sommet européen, l’Alliance pour la cohésion demande qu’une véritable campagne de vaccination européenne soit mise en place. L’organisation met en garde les dirigeants de l’UE contre le risque d’instaurer une concurrence en matière de vaccins sur le terrain et appelle à une coordination étroite entre l’UE, les gouvernements nationaux et les pouvoirs régionaux pour répondre aux besoins et aux attentes des citoyens pour éviter une « fracture vaccinale » qui viendrait intensifier les inégalités territoriales.

Glossaire

Alliance pour la cohésion : L’Alliance pour la cohésion est un regroupement de près de 12 000 signataires. Constituée de régions, villes, municipalités de toutes tailles de toute l’Europe et des réseaux de collectivités, elle a été créée par le Comité des régions. Elle s’engage pour une politique de cohésion plus forte et plus visible qui apporte son soutien aux régions et aux villes sur les plans économique, social et environnemental. L’Unccas est membre de l’Alliance pour la cohésion depuis 2018.
 
Plan de relance : Le plan de relance de l’Union européenne doté d’un budget de 1 800 milliards d’euros doit contribuer à assurer la relance de l’après-Covid-19 dans chacun des états membres. Ce plan de relance contribuera à reconstruire une Europe plus verte, plus numérique et plus résiliente.
 
Next Generation UE : Cet instrument temporaire de relance, doté de 750 milliards d’euros, est destiné à aider à réparer les dommages économiques et sociaux immédiats causés par la pandémie de Covid-19. 672,5 milliards d’euros seront accordés sous forme de prêts et de subventions pour soutenir les réformes et les investissements entrepris par les pays européens. Il fonctionnera grâce à des plans nationaux de reprise et de résilience. 47,5 milliards d’euros seront injectés pour la reprise et la cohésion des territoires grâce à REACT-EU, une initiative contribuant à la relance économique verte, numérique et résiliente. Les fonds seront mis à disposition sur la période 2021-2022 via le fonds européen de développement régional (FEDER), le Fonds Social Européen (FSE), le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD). Des fonds complémentaires seront accordés par Next Generation EU à d’autres programmes ou fonds européens tels qu’Horizon 2020 (programme de recherche et d’innovation), InvestEU , le développement rural ou le fonds pour une transition juste (FTJ).

Retour en haut de page