J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Maintien à domicile : le HCAAAM préconise une meilleure structuration du réseau de proximité

Maintien à domicile : le HCAAAM préconise une meilleure structuration du (...)

Le Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAAM) a adopté en fin d’année dernière un avis dessinant les contours de l’offre sanitaire et médico-sociale pour les personnes âgées fragiles ou en perte d’autonomie à l’horizon 2030. Tout en écartant les épineuses questions du financement et de la tarification des services, le texte apporte des propositions concrètes pour clarifier le parcours des personnes et le rôle des différents acteurs.

L’offre qui se dessine se caractérise par des prises en charge de proximité intégrant les soins de ville. Sans minimiser le rôle des professionnels intervenant au domicile, elle donne un rôle essentiel aux établissements, avec l’objectif de libérer du temps administratif pour l’accorder aux soins. L’enjeu est de développer un réseau de proximité autour du domicile, conduisant les EHPAD à se concentrer toujours plus sur les personnes âgées les moins autonomes.

Ces établissements seront en conséquence amenés à mobiliser davantage d’aides-soignants, d’infirmiers, de spécialistes des troubles cognitifs pour permettre une prise en charge dans des conditions convenables des résidents et de faire face à des situations de plus en plus lourdes.

Grâce à une médicalisation des EHPAD et à une amélioration des standards hôteliers et de la prise en charge sociale en unités de soins longue durée (USLD), un rapprochement se produirait entre les EHPAD et les USLD. Ce qui différencierait ces structures médico-sociales et sanitaires serait le niveau de difficultés des publics accueillis.

Retour en haut de page