J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Les dépenses des communes décortiquées par la DGCL

Les dépenses des communes décortiquées par la DGCL

La Direction générale des collectivités locales (DGCL) a publié les données de 2017 sur les dépenses des communes. Ce document montre des collectivités sous pression qui dépendent de l’emprunt pour pouvoir couvrir leurs dépenses.

Les grandes villes s’avèrent particulièrement exposées à l’endettement, avec une dette par habitant de 1510 euros, pour une moyenne nationale de 965 euros. Elles bénéficient en revanche d’une marge de manœuvre financière supérieure à celle des petites villes, dont le budget est beaucoup plus lourdement grévé par les dépenses de fonctionnement, qui représente 35,3% des dépenses pour les villes de 3500 à 5000 habitants, contre 23,6% pour les villes de plus de 100 000 habitants.

Pour la première fois, des tableaux de bord présentent des comptes par fonction, ce qui permet de donner une idée des poids financiers des différentes politiques municipales. Si la voirie représente le plus gros volet de dépense, l’action sociale occupe une place modeste, comprise entre 2,3% et 3% selon la taille des communes.

L’essentiel de ce budget est consacré aux dépenses de fonctionnement. Prenant l’exemple des crèches, la Gazette des Communes relève que sur les 106 euros dépensés pour chaque habitant des très grandes villes, « seuls 6 euros sont fléchés vers l’investissement ».

Retour en haut de page