J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Facturation de l’énergie : erratum sur la dernière interview de Jean Gaubert, médiateur national de l’énergie

Facturation de l'énergie : erratum sur la dernière interview de Jean (...)

Dans l’interview de Jean Gaubert publiée dans le numéro de février 2019 de Territoires du Social, magazine de l’Unccas, certaines informations concernant la facturation de l’énergie étaient erronées.

Une facture d’énergie est composée de 3 éléments :

  • la fourniture d’énergie proprement dite,
  • le coût d’acheminement par les réseaux,
  • les taxes.

C’est seulement sur la partie fourniture que joue la concurrence et sur laquelle les fournisseurs peuvent proposer une réduction.

Pour le gaz naturel, cette partie fourniture de la facture constitue 41% du montant. Le reste est constitué du coût d’acheminement de l’énergie (33%) et des taxes (26%).

Pour l’électricité, la part de la facture consacrée à la fourniture d’énergie, sur laquelle la concurrence peut jouer est de 34 %. Le coût d’acheminement et les taxes représentent respectivement 31 % et 35 % de la facture. La contribution au service public de l’électricité (CSPE) est une des taxes appliquées à l’électricité. La CSPE ne participe plus directement au financement du développement des énergies renouvelables depuis le 1er février 2017. Elle est affectée au budget de l’Etat, qui finance ces énergies par ailleurs.

Image : Observatoire des marchés de l’électricité et du gaz naturel du quatrième trimestre 2018 de la Commission de régulation de l’énergie

Retour en haut de page