J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Un accord multipartenarial pour l’accès aux droits

Un accord multipartenarial pour l'accès aux droits

Mayotte est confrontée à des situations de pauvreté peu comparables à celles des autres départements français : 80% des habitants vivant en dessous du seuil de pauvreté, un tiers dans des cases en tôle sans eau courante... Pourtant le territoire est également concerné par d’importantes difficultés d’accès aux droits, parfois pour des raisons structurelles (particularités de la caisse de sécurité sociale locale) et parfois pour un simple manque d’information des publics.

Pour agir sur ces deux dimensions, l’Union départementale des CCAS a signé une convention multipartenariale impliquant les différents acteurs institutionnels locaux : le conseil départemental, l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Caisse de Sécurité Sociale de Mayotte (CSSM).

Il se traduira notamment par des financements du conseil départemental, permettant la mise en œuvre d’un contrat aidé dans chaque CCAS pour améliorer l’information délivrée aux publics, grâce à une dotation globale de 60 000 euros. Plus fondamentalement, les partenaires agiront de concert pour orienter les usagers, le conseil départemental se positionnant comme opérateur principal de l’action social, mais les CCAS actant leur expertise sur un certain nombre de thématiques : grand âge, handicap, protection de l’enfance...

Les partenaires pourront aussi s’appuyer sur une structure mise en place par la caisse locale de sécurité sociale : le Centre Départemental d’Accès aux Droits (CDAD), qui ne semble pas pour le moment pleinement trouver son public.

C’est une nouvelle étape dans la structuration de l’action sociale mahoraise, à laquelle l’Unccas a pu récemment apporter sa contribution à travers le programme Pass Palas, financé par l’Europe et récompensé par un Trophée FSE. L’attente est forte au vu des « besoins colossaux » du territoire, selon les termes d’Anchya Bamana, présidente de l’Udccas.

Photo : Jean-Pierre Dalbéra / Flickr

Retour en haut de page