J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Transport de personnes retraitées à l’épicerie sociale

Transport de personnes retraitées à l'épicerie sociale

Contexte

Parmi les personnes retraitées fréquentant l’Epicerie Sociale, plusieurs personnes présentant des difficultés pour se déplacer et rapporter leurs courses ont été repérées. Certaines d’entre elles disposent d’une aide à domicile et sont véhiculées par cette dernière, d’autres n’ont pas d’autres moyens. Le CCAS a donc souhaité leur proposer une solution gratuite.

Description / Fonctionnement de l'action

Ce service de transport pour l’épicerie sociale reposait au début sur un réseau de bénévoles qui avaient l’habitude d’accompagner des personnes âgées ou handicapées. Le transport se faisait une fois par semaine, grâce au minibus de la maison de retraite de la Ville, gérée par le CCAS.
Progressivement, il est devenu compliqué de mobiliser des bénévoles sur ce projet. Aussi, le CCAS s’est associé à la Croix Rouge pour le faire perdurer. Ce partenariat est encadré par une convention qui précise les conditions de fonctionnement du service :
- chaque partie fourni un véhicule, un chauffeur et un accompagnateur bénévole (un titulaire et un remplaçant), et assure à tour de rôle (une semaine sur deux) deux tournées de 6 personnes,
- les bénévoles assurant le transport sont notamment chargés d’aider les personnes âgées à s’installer dans le véhicule et de les aider à transporter leurs courses,
- la liste des bénéficiaires du service est arrêtée par le CCAS, sur avis du travailleur social chargé de ce public,
- les bénéficiaires signent un contrat d’engagement avec le CCAS.

Bilan

Ce système de transport collectif permet aux personnes à mobilité réduite d’accéder à l’épicerie sociale et favorise le lien social. La gratuité du service permet aux personnes les plus modestes de bénéficier d’un transport.

Ce dispositif nécessite toutefois de rappeler chaque semaine les personnes âgées afin d’avoir confirmation de leur venue. En effet, ce transport est utilisé de façon irrégulière car certaines personne ne se déplacent à l’épicerie qu’une fois par semaine, d’autres n’y vont qu’une fois tous les 15 jours.

Moyens

1 bus de 8 places, prêté gracieusement par la maison de retraite du CCAS,
3 bénévoles (1 chauffeur et 2 accompagnateurs)

Les partenaires

Partenaires opérationnels

La Croix Rouge

Ils financent l'action

Aucun

Les observations du CCAS/CIAS

Cette action répond aux besoins d’une population fragile qui a besoin d’être soutenue. Ce service favorise le lien social par le biais d’échanges entre les accompagnateurs et les autres bénéficiaires et permet de lutter contre l’isolement.

Photo : Wikimedia Commons / Christian Amet

Retour en haut de page