J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Surendettement : des situations moins nombreuses mais des publics plus vulnérables

Enquête 2017 de la Banque de France

Surendettement : des situations moins nombreuses mais des publics plus (...)

La dernière édition de l’Enquête typologique sur le surendettement des ménages de la Banque de France montre que le nombre de situations soumises aux commissions de surendettement est en baisse de 4,7 % depuis 2016 et de 22 % depuis 2012. Les ménages concernés étaient au nombre de 181 123 en 2017, dont 166 760 pour des demandes jugées recevables.

La Banque de France confirme par ailleurs la baisse du poids des crédits à la consommation (en recul de 29% depuis 2014) au profit des dettes financières (75% de l’endettement global), des « charges courantes » (logement, énergie, transport) et des « autres dettes » (familiales, cautions…). Cette répartition montre une précarisation du profil des ménages surendettés, la dette marquant de plus en plus une difficulté à répondre à des besoins vitaux.

Retour en haut de page