J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Sport-santé : bonnes pratiques européennes

Sport-santé : bonnes pratiques européennes

La Banque des Territoires relayait récemment une étude de l’Association nationale des élus en charge du sport (Andes), comparant l’action de plusieurs municipalités européennes pour développer le sport-santé : à Benicarlo (Espagne), Chaudfontaine (Belgique), Liverpool (Royaume-Uni), Tampere (Finlande) et Umea (Suède). Plusieurs leviers attirent leur attention : le rôle de coordination joué par une association belge, l’implication des pharmaciens dans l’exemple finlandais, ou des infirmiers scolaires dans le cas suédois.

Comme le relève la Banque des Territoires, l’implication des équipes municipales est déterminante pour la réussite des dispositifs, de même que leur capacité à travailler avec les professionnels de santé du territoire, en particulier les médecins généralistes de ville. Pour développer le système, l’ANDES appelle de ses vœux un « renforcement des systèmes de suivi et d’évaluation » et une meilleure collaboration avec le secteur académique pour la formation des entraîneurs.

Retour en haut de page