J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Sensibilisation ludique au « mieux vivre ensemble »

Sensibilisation ludique au « mieux vivre ensemble »

Contexte

Le centre social de Kermoysan a pour mission de développer la participation des habitants et de soutenir à leurs initiatives. En 2003, lorsque le CCAS de Quimper a repris la gestion du centre social, la participation des habitants était entièrement à reconstruire. A partir de janvier 2006, la participation des habitants a pris un nouvel essor grâce à : 
- l’élection en décembre 2005, du comité des usagers et des partenaires du centre social par les 200 familles fréquentant la structure.
- la mise en place d’une commission d’habitants qui s’investit dans la vie et le fonctionnement de la structure.
Cette commission qui se réunit une fois par mois depuis janvier 2006 est composée d’une dizaine d’habitants. Son rôle est de :

- Permettre l’expression et les échanges sur des problèmes, des questions, des projets pour le quartier et pouvant concerner le centre social.
- Donner son avis et s’impliquer dans les actions et les projets du centre.
- Jouer un rôle d’interface et de relais auprès des habitants de Kermoysan.
- Initier des actions et/ou des projets répondant à des besoins repérés par les habitants.

La volonté de ces habitants de s’investir dans le centre social a d’ailleurs donné lieu à un projet de sensibilisation au « mieux vivre ensemble ». Confrontés régulièrement à un non respect de l’environnement et du cadre de vie (ordures ménagères jetées n’importe où), à des nuisances sonores, des dégradations de biens publics, et à un manque de respect de certains habitants, ils ont décidé d’agir et de travailler sur le sujet mais de manière ludique et non stigmatisante.

Description / Fonctionnement de l'action

L’idée des habitants était de faire passer les messages de citoyenneté et de mieux vivre ensemble par le regard d’un animal sympathique : « Youn, l’escargot citoyen »en référence à l’escargot de Quimper (l’Elona Quimpériana), une espèce protégée. Pour véhiculer les messages, l’escargot est exploité pour une bande dessinée, un CD, des pancartes affichées en ville, des spectacles...En 2007, les habitants mettent en forme des premiers outils de communication (les premières planches du premier numéro de la BD, Youn arrive à Quimper). La BD est participative puisque des boîtes « Youn » ont été réalisées par les habitants et installées dans différents lieux de passage dans le quartier, invitant les habitants à donner des idées de sujets et de dessins pour cette BD.

A la même période, les habitants écrivent une chanson : la ballade de Youn, délivrant un message de paix et de mieux vivre ensemble à Kermoysan.

 
En Mars 2008, le centre social organise la journée de lutte contre les discriminations et où les habitants du quartier peuvent remarquer la première apparition publique de la marionnette de Youn, réalisée par une des habitantes. A cette même occasion, la première BD est diffusée et différents panneaux réalisés par les habitants, représentant des escargots de différentes nationalités (celles du quartier) portant le costume traditionnel et disant bonjour dans la langue du pays et visant à montrer la diversité et richesse culturelle du quartier, sont installés dans le quartier.

A partir de Juin 2008, les apparitions de la marionnette se multiplient (fête du jardin, fête du quartier de Penhars où la ballade de Youn a été chantée par les habitants lors de deux représentations sous chapiteau devant un public conquis).

En Décembre 2008, lors de la fête des droits de toutes les couleurs au parc des expositions à Quimper, Youn et le second numéro de la BD font un véritable tabac.

En juin 2009, le troisième numéro de la BD est distribué dans les bus de la ville grâce à un partenariat avec la QUB et Quimper Communauté. Toujours sur la même période, pendant la fête de quartier, la troisième BD et le CD 2 titres (la ballade de Youn et le hérisson, écrite par les enfants du CLSH, partenaire sur la réalisation du CD) sont diffusés.

Bilan

Les points positifs
- Un projet d’habitants qui se concrétise après 2 ans de réflexion et de travail et avec très peu de moyens (l’investissement des habitants et l’appui du Centre Social).
- Un projet porté par une dizaine d’habitants qui commence à devenir un véritable projet de quartier.
- Youn, un escargot citoyen sympathique qui se fait connaître et reconnaître et est invité avec les habitants sur toutes les manifestations du quartier (journée internationale de lutte contre les discriminations, fête du jardin collectif, fête du quartier de Penhars) et de la ville (la fête des droits de toutes les couleurs). 

Difficultés 
- Pour mobiliser les habitants sur la durée notamment de 2006 à 2008.
- Le projet repose aujourd’hui beaucoup sur la marionnettiste, elle n’est pas remplaçable et est indispensable sur le projet. 
- Pour réaliser la BD de manière participative (avec les boîtes Youn). Cette démarche voulue par les habitants à l’origine du projet, n’a pas été forcément bien comprise par les habitants du quartier.

Moyens

Moyens humains :
Les habitants et plus particulièrement une habitante qui a donné vie à Youn en créant sa marionnette.
Toute l’équipe du centre social (6 personnes) 

La maison pour tous de Penhars (animateur musique) 

Le centre de loisir du quartier (animateur et 10 enfants) 

Budget :
Pas de budget jusqu’en 2009 (appui du Centre Social avec son budget d’animation et contribution en nature des habitants).
En 2009 : 7892 euros de budget pour réaliser 2 BD et le CD 2 titres avec une subvention du CUCS.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

- Le Centre Social de Kermoysan (CCAS de Quimper) : appui méthodologique, technique et financier au projet.
- La ville de Quimper (service enfance) via le centre de loisir du quartier sur la réalisation du CD (les enfants chantent les chansons avec les habitants).
- La maison pour tous de Penhars (mise à disposition de l’animateur « musique » et de leur local « musique » pour la fabrication du CD).
- La Bibliothèque, écoles, magasins du quartier, le PIMMS pour la collecte des idées avec les boîtes Youn et la diffusion des BD.

Ils financent l'action

- Le Centre Social de Kermoysan (CCAS de Quimper)
- Subvention du CUCS pour 2009
- La maison pour tous de Penhars
- Contribution indirecte en nature des habitants

Les observations du CCAS/CIAS

C’est un projet qui s’inscrit maintenant dans le paysage des habitants de Kermoysan. Avec la demande de subvention faite au Contrat Urbain de Cohésion Sociale pour financer 2 BD et le CD 2 titres, le projet s’est fait connaître auprès des institutions et des élus et bénéficie de ce soutien. En juin 2009, grâce à cette nouvelle reconnaissance, et à un partenariat avec la QUB (qui gère les transports sur la ville de Quimper), à Quimper-Communauté et Decaux, Youn a créé de nouvelles dynamiques de développement à ce projet d’habitants.

Photo : Wikimedia Commons / Lanzonnet

Retour en haut de page