J'ai compris, mais plus tard...

Contexte

Le CCAS souhaitait instaurer une action auprès du grand public mais également des familles plus particulièrement touchées par des difficultés de paiement de factures ou émargeant au Fonds solidarité logement. L’objectif de cette manifestation est de sensibiliser les usagers à l’économie d’énergie et de les inciter à diminuer leurs consommations d’électricité, de gaz, de fuel et d’eau, afin de permettre à chacun de faire des économies et préserver ainsi les ressources naturelles.

Description / Fonctionnement de l'action

En 2009, la "semaine des énergies" s’est déroulée du 2 au 5 février au Centre Social. Ce lieu a été choisi pour sa proximité avec la Caisse des Allocations Familiales et le Conseil général. Comme en 2008, les visiteurs ont pu retrouver les animations suivantes :
-  une exposition,
-  la présence de Progener (relais de l’ADEME) et de sa maison économe,
-  un « atelier eau » réalisé par une association de locataires permettant à chacun de manipuler les robinets, changer les joints, lire un compteur…
-  une intervention de la Maison de la Rance avec le jeu « Gaspi d’eau »,
-  une conférence à la Maison de la Rance dont les thèmes « les économies d’énergie à la maison et l’habitat bioclimatique ».
-  des visuels ou autres ateliers ludiques permettant au public d’avoir une information facile d’accès,
-   des jeux et ateliers pour les enfants par Familles Rurales,
-  la présentation d’un power point réalisé par des étudiants en BTS ESF et adapté par un centre local de formation pour adultes,
-  un atelier « questions à se poser avant de changer de fournisseurs d’énergie » par une association de consommateurs.La présence de conseillers permet de répondre aux diverses questions des visiteurs et d’accompagner l’exposition et les ateliers.

Chaque année, un effort est fait pour rendre plus attractive la "semaine des énergies". Cette année, des cours d’éco-conduite pouvaient être gagnés sur place, ceci dans le cadre d’une convention avec une auto école Dinannaise.

Depuis le début de l’action, des relais sont formés lors de la semaine, grâce à la présence des chargés de mission d’EDF GDF solidarité, de travailleurs sociaux et de centres de formation. Cette démarche est intéressante, car elle permet une transmission de savoirs et permet de renforcer, chaque année l’équipe de bénévoles sur le lieu de la manifestation.

Bilan

En 2009, 230 personnes se sont rendues à la « semaine des énergies ».

Les points positifs :
-  un fort partenariat,
-  la formation de tous les acteurs,
-  travail en direction des enfants, des jeunes et des adultes en formation, des professionnels de l’aide à domicile, vecteurs de transmission et de diffusion de leurs nouvelles connaissances,
-  l’implication des centres de formation dans la réalisation de supports pédagogiques et de communication,
-  Suite à cet évènement, Progener a choisi d’établir des permanences à l’année sur Dinan,
-  Le public est réactif aux différentes interventions de la semaine et met généralement en pratique ce qu’il a apprit sur place (ex : méfiance pour le choix du fournisseur face à l’agressivité commerciale des nouveaux prestataires).

Les points négatifs :
-  Les moyens financiers ne permettent pas de développer davantage la communication autour de cet évènement ce qui est dommage car encore beaucoup d’habitants ignorent l’existance de cette manifestation.
-  L’action ne peut être réalisée sur un lieu central de la ville (place ou mairie) car les moyens alloués au projet ne permettent pas la logistique adéquate.

Difficultés rencontrées :
Il est encore difficile d’évaluer l’impact de cette action sur le long terme, même si il est constaté que cette action de prévention à un impact sur le comportement des visiteurs.

Moyens

Moyens humains :
Permanences par binôme : 1 attachée du CCAS, 1 conseillère en économie sociale et familiale du Centre social, 1 directeur SEDUD (eau) ,1 technicien Progener, 1 assistante sociale (CG22) 1 animatrice du foyer de jeunes travailleurs, 1 conseiller technique de la Codi et des bénévoles (diverses associations : secours catholique, AFOC, CLCF etc…).
Conférence : Le technicien de la Codi Maison de la Rance et 1 conseiller d’architecture de l’urbanisme et de l’environnement CAUE

Budget : 7 123 euros (3 886 euros pour le matériel et les assurances et 3 237 euros en rémunération du personnel)

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Centre Social, Mission Locale, Foyer de Jeunes Travailleurs Benoit Caire, comité local pour le logement autonome des jeunes (CLLAJ), CSD, Centres de Formation (CLPS, Ker Maria), LEP Ker Siam, Maison de la Rance, Secours Catholique, les Associations de consommateurs (CLCV, AFOC), Dinan Codi Habitat, SEDUD (fournisseur d’eau), EDF distribution, Progener (relais de l’ADEME). Avec le soutien de : Ouest France, Conseil Général 22, syndicat d’électrification 22).

Ils financent l'action

Centre social et Codi

Les observations du CCAS/CIAS

Cette manifestation réunit chaque année de plus en plus de participants. La démarche est ludique et préventive et permet de toucher tous les publics. Les partenariats se développent et s’impliquent également auprès de la population en dehors de la période de la « semaine des énergies » en développant les temps informations pour des publics ciblés.

La formation de « relais » permet d’impliquer la population dans la prévention du grand public et de responsabiliser chacun face à la préservation des ressources en énergie.

Photo : Wikimedia Commons / GrahamBould

Retour en haut de page