J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Saône-et-Loire : des centres de santé territoriaux pour faire reculer le désert médical

Saône-et-Loire : des centres de santé territoriaux pour faire reculer le (...)

André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, inaugurait le 25 janvier un centre territorial de santé à Digoin, regroupant 10 praticiens.

Porté par la Fédération Nationale des Centres de Santé (FNCS), l’Union Syndicale des Médecins de Centres de Santé (USMCS) et le Syndicat National des Chirurgiens Dentistes de Centres de Santé (SNCDCS), le projet s’est fondé sur un diagnostic territorial mené en partenariat avec l’ensemble des acteurs (ARS, CPAM, établissements de santé, médecins libéraux, Ordre des médecins, URPS, urgences centre 15, services de soins et de prévention...) pour analyser au mieux les réalités démographique, sociale, économique et sanitaire du département.

Ce travail a permis d’élaborer un projet de santé visant à apporter une réponse à la désertification médicale auprès de plusieurs territoires du département en situation de fragilité. Première étape : la création dès 2018 de 4 centres dans le département, permettant au public de rencontrer 30 médecins généralistes et 4 infirmières en pratique avancée. Outre celui de Digoin, sont prévus l’inauguration d’un centre à Autun (inauguration le 16 février) et de deux centres à Chalon-sur-Saône et Montceau-les-Mines (en avril 2018).

Photo : Eponimm / Wikimedia Commons

Retour en haut de page