J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Santé et lutte contre la pauvreté : la feuille de route 2019 d’Agnès Buzyn

Santé et lutte contre la pauvreté : la feuille de route 2019 d'Agnès (...)

A l’occasion de ses vœux à la presse, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a présenté le 22 janvier les « grandes priorités 2019 » de son ministère. L’accent a été mis sur deux priorités : la transformation du système de santé et la stratégie de lutte contre la pauvreté.

Des échéances précises sur les futurs projets de loi santé et dépendance et de plusieurs rapports attendus dans le champ sanitaire et médico-social ont été annoncées :

  • Le projet de loi de transformation du système de santé sera présenté le 13 février prochain en Conseil des ministres.
  • Le rapport sur le financement du système de santé serait remis le 29 janvier et rendu public. Il tracera les pistes des différents modèles de financements possibles et sera le début d’une concertation avec les professionnels ainsi que de travaux pour inscrire des mesures dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 afin d’avoir fait largement évoluer les modes de tarification en 2022.
  • Le rapport sur la concertation grand âge et autonomie menée par Dominique Libault sera rendu entre le 15 février et le 1er mars. Sur cette base, sera écrit le projet de loi ouvrant de nouveaux droits, une nouvelle protection sociale. Ils tiendront compte du fait que le domicile semble être le « souhait pivotal » de l’accompagnement du grand âge.
  • Pour 2019, ont été annoncés le plan d’investissement de 125 millions d’euros pour l’augmentation du nombre des personnels soignants en Ehpad et la fixation d’un forfait de 16 euros par jour pour financer l’organisation de la vie à domicile des personnes âgées dépendantes dans des logements inclusifs.
  • Des travaux vont être lancés en vue d’ouvrir à l’horizon 2022 un espace numérique de santé pour chaque Français au 1er trimestre : prise en charge de la télé-expertise par l’Assurance Maladie le 10 février.
  • Au second semestre, le projet de loi retraite sera présenté.
  • Des travaux participatifs vont être lancés pour la définition des hôpitaux de proximité en 2019.
  • En 2019, aura lieu l’extension de l’exercice de médecin adjoint dans les zones à faible densité médicale en vue de libérer du temps médical.
  • Tout au long de l’année 2019, 400 médecins généralistes salariés dans les territoires prioritaires seront recrutés et déployés afin de faire en sorte que chaque Français puisse avoir accès un médecin généraliste.
  • Au printemps 2019, la concertation sur le revenu universel d’activité sera lancée en vue de lutter contre le non-recours et de favoriser un système d’aides sociales plus lisible, équitable et incitatif.

Questionnée sur les conséquences budgétaires liées aux mesures sociales d’urgence votées fin 2018, la Ministre a reconnu que le retour à l’équilibre des comptes sociaux, prévu dans le budget voté pour l’année 2019 est « compromis » cette année contrairement à ce qui avait été annoncé.

Retour en haut de page