J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Rompre l’isolement des personnes âgées en milieu de montagne

Rompre l'isolement des personnes âgées en milieu de montagne

Contexte

Les communes de Méolans Revel, de Lauzet Ubaye, Les Thuiles et Pontis sont situées en montagne. Ces communes rurales de montagne ont la particularité d’avoir des territoires étendus et un habitat dispersé (Méolans Revel : 330 habitants sur 13 000 hectares, les Thuiles 350 habitants pour 3200 hectares) ainsi que de nombreux hameaux (39 sur Méolans Revel). Le dénivelé est fort, on passe de 780 m d’altitude à 2400 m sur la commune de Pontis. Les personnes âgées se trouvent éloignées des villages et sont desservies par des petites routes sinueuses rendues difficilement praticables l’hiver.

Cette situation géographique est contraignante : difficultés au niveau des moyens de communications, difficultés de déplacement, routes sinueuses de montagne surtout l’hiver, détresse morale de certains habitants du fait de la rareté des contacts humains, repli sur soi...
Afin de remédier à ces difficultés, les élus des 4 communes ont conjointement décidé de mettre en place un service de convivialité à domicile pour les personnes âgées. Les élus ont saisi l’opportunité de la mise en place des emplois jeunes en 1998, pour créer le poste d’agent de convivialité.Cet emploi a été prolongé au-delà de la période d’aide des emplois jeunes, grâce à la volonté des 4 CCAS et en dépit de du coût important de l’opération pour des petites communes (moins de 500 habitants).

Description / Fonctionnement de l'action

L’action consiste en des visites à domicile pour des aides diverses : transport de personnes pour des achats, démarches administratives (APA, ADMR…etc), prise de rendez-vous chez des médecins, accompagnement de la personne et suivi social individuel.Mise en place d’animations (excursions, information santé, repas, belote, balade à pied, visites culturelles, etc...) pour susciter l’envie de sortir de chez elles. En moyenne, 3 animations sont organisées par mois.

Concrètement les visites sur les quatre communes s’organisent de la manière suivante :
Lundi : Meolans Revel
Mardi : Le Lauzet Ubaye
Mercredi : administration et visites chez les médecins
Jeudi : Les Thuiles
Vendredi : Pontis

Bilan

 

240 personnes âgées de 60 ans et plus à l’année et 50 en résidence secondaire qui reviennent à la belle saison, réparties sur 4 petites communes de montagne ont déjà bénéficié de ce service.

Points positifs : l’enthousiasme des aînés, le nombre croissant de participants, les demandes d’aides individuelles qui augmentent.

Ponts négatifs : le coût du service qui pèse lourd dans le budget de ces petites communes, les frais relatifs à l’entretien du véhicule de service.

Moyens

Un agent de convivialité à temps plein qui rayonne sur les 4 communes.

Budget : 44 000 euros dont 29 000 euros pour la rémunération de l’agent.
Le fiancement fonctionne par le versement d’une subvention communale de 11 000 euros par CCAS et par an.

Une participation symbolique est demandée à chaque personne concernant chaque animation pour permettre à tous de participer.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Intervenants divers : conteurs, musiciens, kiné, médecins, diététicienne, éducatrice de santé...

Soutien des CCAS de la vallée, jumelage avec une autre vallée Alpine : l’association culturelle, sociale, sportive du Queyras.

Les différentes associations pour l’aide aux personnes : ADMR, Secours Catholique, hôpitaux locaux...

Ils financent l'action

Aucun

Les observations du CCAS/CIAS

Ce service permet de lutter contre l’exclusion des personnes en milieu rural :
- Permettre aux personnes âgées de se maintenir sur leur lieu de vie malgré les contraintes liées à notre territoire et à l’éloignement (hôpitaux à 60 km, médecins, supermarchés).

- Permettre aux personnes âgées d’avoir des activités culturelles, et d’ouverture comme certains club de 3ème âge en ville.

- Eviter ainsi et par toutes ces actions la désertification des campagnes en apportant un service de proximité aux aînés.

Photo : Wikimedia Commons / Sébastien Thébault

Retour en haut de page