J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Rencontres partenariales pour favoriser l’amélioreration de la prise en charge médico-psycho-sociale des personnes exclues

Rencontres partenariales pour favoriser l'amélioreration de la prise en (...)
Cette action n’est plus portée par le CCAS/CIAS.

N’hésitez pas cependant à vous inspirer de cette fiche pour imaginer un projet similaire.

Contexte

Le CCAS de Joigny a décidé de créer des rencontres partenariales en vue d’améliorer la prise en charge médico-psycho-sociale des personnes en difficultés et/ou exclues, par un accompagnement global cohérent et coordonné des acteurs de terrains. Cet accompagnement vise également à soutenir ces bénéficiaires dans l’accès aux droits et dans la mise en place de démarches visant leur insertion professionnelle et sociale.

Description / Fonctionnement de l'action

Une charte pour organiser une mobilisation globale des partenaires :
La charte des rencontres partenariales de Joigny vise la mobilisation des professionnels (sociaux, médico-sociaux, associatifs…), en vue d’établir une dynamique partenariale et de favoriser une meilleure cohérence dans les pratiques des uns et des autres, au bénéfice de tous. Elle vise donc aussi une large diffusion et une appropriation par les acteurs de terrain dans une signature adaptée à chacun des contextes.

Les signataires de cette Charte s’accordent pour :
- S’inscrire dans une démarche volontaire, continue et effective, quant à la réponse à apporter aux plus démunis et plus généralement à toutes les personnes en situation de précarité.
- Veiller, dans le cadre de cette démarche, à susciter une collaboration et un intérêt de l’ensemble des acteurs.
- Améliorer la continuité du service apporté à la personne.
- Coordonner la réponse à apporter à la personne.
- Mutualiser les compétences.
- Echanger des informations générales.
- Promouvoir les nouveaux dispositifs.
- Définir la mise en place d’actions (individuelles et/ou collectives) partenariales.
- Renforcer le partenariat.
La première réunion s’est déroulée le 12 mars 2010 afin de définir l’objectif et l’organisation de ces rencontres partenariales. Il a été établit qu’une rencontre aurait lieu tous les 2 mois (sauf en période de congés d’été). Après avoir procédé à un vote, la majorité des partenaires a retenu le vendredi matin pour les rencontres (à 9h00).

Chaque réunion sera découpée en 3 parties :
1. Echange autour de situations difficiles et coordination du travail de chacun dans la réponse à apporter aux usagers,
2. Echange concernant les dispositifs existants, les projets...,
3. Présentation détaillée des missions d’un participant ou d’un partenaire extérieur.

Bilan

Ces rencontres sont un lieu d’observation et d’évaluation des actions en cours ou à mettre en œuvre en direction de la population. A termes, elles pourront également être un outil d’évaluation de la pertinence ou de l’efficacité de la réponse publique locale. Projets pour lesquels une réflexion partenariale sera à mener :
- création d’une épicerie sociale,
- mise en place d’actions collectives (économies d’énergie, action en direction des femmes victimes de violences conjugales....),
- action pour favoriser la mobilité,
- actions autour du logement (en lien avec les projets de la municipalité),
- création d’un centre social et/ou d’une maison des associations,
- création de jardins familiaux.

Moyens

Moyens humains :
- 1 chef de service
- 1 conseillère ESF (2h30 / hebdomadaire)

Moyens matériels :
Réservation d’une salle communale pour chaque réunion

Budget :
Frais de réception (café, thé…) 

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Association Aftam (résidence sociale de Joigny), Caisse d’Allocations Familiales, Centre Hospitalier de Joigny, CLIC de Joigny, Conseil Général de l’Yonne, CRAM Service Social, Croix Rouge de Migennes, Mission Locale, SPIP, SMPJPM 89, UDAF, agents de santé, ANPAA 89, Centre Médico Psychologique, MDPH.

Il a été convenu d’inviter, lors des prochaines rencontres partenariales, en plus des partenaires déjà conviés :
-  le Centre Hospitalier Spécialisé Psychiatrique d’Auxerre,
-  les associations d’aide à la personne.

Par ailleurs, l’ensemble des participants souhaite inviter les bailleurs publics de Joigny ainsi que les associations caritatives pour la présentation de leurs activités respectives

Ils financent l'action

Aucun

Les observations du CCAS/CIAS

Le taux de participation des partenaires est très encourageant (70 %). Les retours de la première réunion sont intéressants, une dynamique et une mobilisation se sont créés et différentes idées ont été échangées. Les réponses individuelles apportées aux usagers sont concertées et discutées entre professionnels du secteur social ou médico-social afin d’apporter une solution adaptée aux différentes situations.

La réalisation et la mise en œuvre d’actions à court, moyen ou long terme sera également un critère de réussite.

Photo : Wikimedia Commons / Mbzt

Retour en haut de page