J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Rencontre avec la fédération Trisomie 21 France

Rencontre avec la fédération Trisomie 21 France

La transition vers une société plus inclusive appelle la mobilisation de l’ensemble des acteurs susceptibles d’agir de près ou de loin dans l’accompagnement de la personne en situation de handicap mais également dans l’apport de solutions en termes de logement, d’insertion professionnelle, de maintien du lien social... au-delà de toute réponse catégorielle. Ce qui suppose d’adopter une logique de décloisonnement. C’est la raison pour laquelle l’UNCCAS a souhaité rencontrer la Fédération Trisomie 21 France le 9 janvier dernier, représentée par Philippe Colombe, directeur général et Bénédicte de Fréminville, responsable santé.

Les CCAS/CIAS et le handicap

Si les CCAS/CIAS interviennent dans l’ensemble des champs de l’action sociale, les enjeux liés à l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap les concernent tout particulièrement dans le cadre :

  • de leur mission d’instruction des aides légales en lien avec les MDPH ;
  • de la mise en place de leurs prestations et services selon les principes de conception universelle ;
  • de la représentation du handicap au sein de leur conseil d’administration ;
  • dans la gestion de leurs ressources humaines.

Se rapprocher des associations spécialistes de l’accompagnement des personnes, représente une formidable opportunité pour les CCAS/CIAS de bénéficier d’expertises et de conseils pour perfectionner leur approche du handicap. Au-delà, la connaissance des compétences réciproques, la mise en synergie des savoirs et complémentarités entre les acteurs locaux sont aujourd’hui essentielles pour améliorer le parcours global des personnes, appelant des réponses articulées des différents acteurs des territoires.

La Fédération Trisomie 21 France

Représentant 53 associations réunissant parents, personnes avec une trisomie 21 et professionnels, la Fédération Trisomie 21 France œuvre pour une société plus inclusive et un milieu ordinaire accessible aux personnes avec une trisomie 21 ou une déficience intellectuelle. Très impliquée dans le développement du « pouvoir d’agir » des personnes, la Fédération attire l’attention sur l’importance de valoriser la prise de parole des personnes (quelle que soit leur situation de handicap), de reconnaître leur capacité de s’exprimer dans l’ensemble des processus décisionnels qui les concerne.

Leurs regards s’avèrent ainsi particulièrement pertinents dans les comités d’usagers où l’enjeu est de favoriser l’émergence d’un développement local inclusif en phase avec la réalité vécue par les personnes.

Dans cette optique, divers outils pédagogiques multimédia déployés par la Fédération peuvent intéresser les publics des CCAS/CIAS tels que les sites :

Ces échanges ont ainsi permis de réfléchir sur des objectifs communs à nos deux réseaux : que toute personne en situation de handicap trouve sa place, non pas en tant qu’usager ou patient, mais en tant que citoyen ordinaire, soutenu dans ses compétences pour favoriser son autonomie et son indépendance dans la société. De quoi nourrir la réflexion sur un futur partenariat…

Contact

Florence Angier
Juriste et chargée de mission « handicap-politiques sociales »
fangier@unccas.org

Retour en haut de page