J'ai compris, mais plus tard...
Divers

Refonte du site internet unccas.org

Résumé

L’UNCCAS, association fédérant les centres communaux et intercommunaux d’action sociale (CCAS et CIAS), recherche une structure pour l’accompagner dans la refonte de son site internet, dans une perspective plus générale d’amélioration de sa stratégie digitale.

Doté d’importantes capacités de conseil et d’adaptation aux spécificités de ses clients (cibles, moyens financiers et humains, enjeux et contraintes politiques), le prestataire retenu formulera avec l’UNCCAS les objectifs de l’outil, la stratégie pour les atteindre et les outils pour mesurer les progrès réalisés au quotidien. Il saura « bousculer » nos pratiques actuelles tout en tenant compte de nos impératifs.

Il saura concevoir et réaliser un outil agréable à consulter et à animer, impactant visuellement, donnant envie d’adhérer à l’UNCCAS et d’utiliser ses produits (formations, publications et production technique, événements).

Ayant une vision à moyen terme, il saura donner les clefs à l’UNCCAS pour faire vivre le site une fois celui-ci mis en ligne, en cohérence avec les autres supports de communication (publications imprimées, réseaux sociaux…), les relations publiques, les évolutions de la structure.

Partenaire de confiance, il sera régulièrement consulté par l’UNCCAS pour répondre à des questions ponctuelles ou plus fondamentales concernant le digital et la communication, et pourra se voir confier d’autres missions parallèlement ou postérieurement à la réalisation du site.

Réponses aux questions posées dans le cadre de la consultation

Lundi 9 juillet

Nombre d’agences consultées

Une cinquantaine d’agences ont été contactées.

D’autres structures seront-elles consultées ?

Nous ne prévoyons pas de contacter d’autres structures mais ne refuserons pas les candidatures qui nous parviendraient par bouche-à-oreille, recommandation, etc.

L’appel d’offres est-il public ?

L’appel d’offres n’est pas public car nous sommes une structure de droit privé, même si nous travaillons dans le secteur des collectivités locales.

Agence "sortante"

La société ayant conçu et réalisé le site n’a pas été conviée car, spécialisée dans le pur développement et l’hébergement, elle ne propose pas l’approche que nous recherchons

Comment les sociétés ont-elles été sélectionnées ?

Les sociétés ont été sélectionnées pour leur créativité, leur réputation et/ou l’originalité de leur approche d’après ce que les différents membres de la direction du marketing et de la communication ont pu juger dans la presse professionnelle consacrée à la communication et au digital. Une petite minorité de sociétés avaient déjà démarché l’UNCCAS pour des réalisations passées sans se voir confier pour autant des projets d’ampleur.

Mardi 10 juillet

Lots

La consultation est composée de deux lots, un premier consacré à la conception et à la réalisation du site, un second consacré à la maintenance et à l’accompagnement au cours de la première année d’utilisation. Les conséquences en termes de budget et de facturation sont détaillées dans les paragraphes V.e et V.f du cahier des charges.

Budget de chaque lot

Si le projet dispose d’un budget maximum total, il n’y a pas de budget déterminé pour chacun de ces lots. Les coûts unitaires indiqués par les candidats feront partie des critères d’évaluation des réponses, comme indiqué dans le cahier des charges.

Planning

Le planning de la consultation est détaillé dans le cahier des charges. Le planning de conception et de réalisation est à proposer par le prestataire, avec des objectifs de sortie de l’outil à la rentrée/l’automne 2019.

Livrables

Les seuls livrables obligatoires du projet sont le site, en version de préproduction et de production. L’agence retenue bénéficiera d’une grande latitude dans la forme que prendront les éléments listés dans le chapitre III du cahier des charges mais devra présenter en détails sa méthode.

Nombre trop important de candidats ?

Le choix d’inviter un nombre important d’agences à la consultation a été dicté par les difficultés rencontrées pour trouver un partenaire lors de travaux précédents lancés par l’UNCCAS, autant que par un souci d’impartialité. Le découpage en deux phases de la consultation permettra aux candidats de présenter, dans un premier temps de façon synthétique, leur compréhension des objectifs, leurs premières pistes, leur méthode, leurs références et leur proposition budgétaire, et de se concentrer sur une proposition plus élaborée s’ils sont retenus lors de la seconde phase de la consultation.

Vendredi 13 juillet

Pistes graphiques dès la première phase ?

L’UNCCAS n’attend pas de pistes graphiques de la part des candidats durant la première phase de la consultation. C’est durant la seconde phase que les trois candidats présélectionnés seront invités à proposer une maquette détaillée et commentée de la page d’accueil et d’une autre page représentative de leur proposition.

Stratégie éditoriale

L’UNCCAS est à la recherche d’un partenaire ayant d’importantes capacités de conseil dans le domaine de la communication digitale. A ce titre, il est non seulement attendu la proposition d’une arborescence et d’un rubriquage (cohérent avec l’univers print, lorsque celui-ci aura été étudié en phase d’audit), mais une véritable réflexion sur les objectifs du site, le positionnement de l’UNCCAS pour y parvenir, le ton à adopter, les formats, les process de production. A ce titre, si le travail de production de contenu n’est pas au coeur de la consultation, un accompagnement fort de l’UNCCAS pour la production de ces derniers sera très apprécié.

Nombre de contenus à reprendre

Le prestataire ne doit pas forcément reprendre tous les contenus du site mais une stratégie de correspondance, de redirection, assortie d’une méthodologie d’importation pour les contenus qui seront repris, est attendue. A titre indicatif, l’UNCCAS pense pertinent de reprendre les quelque 780 fiches d’expériences, l30 publications, 300 fiches pratiques du site. Elle sera attentive au destin préconisé pour les quelque 950 actualités. La question de l’interfaçage avec le calendrier de formations, dont le nombre varie constamment et qui sont déclarées dans le CRM, se posera. Et le traitement réservé aux autres pages dépendra de l’arborescence proposée, des formats imaginés, etc.

Vendredi 3 août

Vous indiquez que l’UNCCAS est présente via ses deux formats CCAS et CIAS sur 8 000 des 35 000 villes françaises, quelles sont les règles qui régissent une implantation dans une ville ? Les CCAS sont obligatoires dans les villes de 1500 habitants et plus pourtant vous n’êtes pas présent dans 20% des villes de 5000 à 10000 habitants (cf page 6 de votre cahier des charges) ? Quelles en sont les raisons ? Votre réponse nous permettra de mieux comprendre la mécanique d’adhésion.

Les CCAS et CIAS ne sont pas des entités "émanant" de l’UNCCAS mais des organismes publics obligatoires dans toute ville de plus de 1500 habitants. Ils ont à ce titre la liberté d’adhérer ou non à l’UNCCAS, un peu comme on choisit d’adhérer à un syndicat. Certaines petites communes font le choix de ne pas adhérer soit parce qu’elles estiment qu’elles n’en ont pas besoin, soit parce qu’elles s’appuient sur d’autres solutions.

Sur le volet web quels sont les interlocuteurs référents chez vous ? il semble que le digital soit "dilué" dans l’ensemble des services mais pouvez-vous nous indiquer les têtes de pont ? Votre réponse nous permettra de dimensionner au mieux la partie formation et de vous proposer une organisation entre nous et une méthodologie de travail adaptée à votre contexte et vos équipes.

Le responsable web éditorial prend en charge la quasi totalité des sujets relatifs au web (site, newsletter, réseaux sociaux...) d’un point de vue fonctionnel, technique (webmastering simple ou pilotage des prestataires) et éditorial. Ce dernier point inclut, selon les sujets, un travail de rédaction ou de secrétariat de rédaction réalisé à partir de textes fournis par les équipes de l’UNCCAS. Personne d’autre au sein de l’UNCCAS n’accède aujourd’hui à l’administration des outils digitaux, même si quelques essais de fonctionnement plus collaboratif sont envisagés (autour de la banque d’expériences, au sein de la Direction de la communication).

Est-il possible d’avoir un premier niveau de visibilité sur vos statistiques (trafic global, évolution de ce dernier et pages les plus consultées par exemple) pour voir où vous en êtes actuellement sur la dynamique et la visibilité de la plateforme ?

Le site unccas.org a fait l’objet de 351 324 visites enregistrées par Google Analytics en 2017, chiffre probablement sous-évalué en raison d’écueils techniques (validation a priori des cookies nécessaire pour tout enregistrement...). Ce résultat traduit une audience en progression de 34 % environ en 2017, l’année 2016 ayant vu 231 074 visites. En dehors de la page d’accueil, la banque d’expériences est la rubrique la plus visitée. Des chiffres plus détaillés seront fournis au cours de la phase d’audit et pourront, à leur demande, être communiqués en amont aux trois agences pré-sélectionnées.

Une première lecture de votre cahier des charges nous permet d’identifier un certain nombre d’enjeux et d’objectifs attendus pour le futur site. Pouvez-vous hiérarchiser / prioriser ceux-ci ?

  1. L’enjeu de cohésion et d’identification comme référent auprès des parties prenantes (CCAS et CIAS, collectivités locales, Etat, acteurs privés et associatifs)
  2. L’enjeu de cohérence, clarification et lisibilité des contenus
  3. L’enjeu d’adhésion et de développement commercial des offres (c’est-à-dire, pour l’essentiel, les formations, les publications, les événements)
  4. L’enjeu de visibilité et de notoriété auprès du grand public (le but est surtout d’être mieux identifié par les médias)

Pour l’hébergement, vous indiquez être chez OVH, avez-vous besoin d’une prestation d’infogérance / monitoring ou estimez-vous que ce n’est pas nécessaire ?

Les tâches de mise en ligne / mise à jour de la base et des fichiers seront à la charge du prestataire retenu, qui devra en effet veiller à l’intégrité et à la sécurité du site. A voir, en fonction du dimensionnement de la solution, si OVH paraît ou non une solution suffisante...

Pour la partie emailing, vous expliquez votre process interne de création / validation de votre newsletter : cette dernière est-elle réalisée et routée depuis une fonctionnalité SPIP ou avez-vous une plateforme d’emailing tierce ? si oui, laquelle ? combien d’abonnés avez-vous à votre newsletter ?

La newsletter est pour l’instant gérée via Sarbacane et nous allons probablement passer à MailChimp sans attendre la sélection du prestataire. Nous serons toutefois attentif à toute autre recommandation. Elle compte entre 11 000 et 12 000 abonnés actifs et fait l’objet de taux d’ouverture généralement compris entre 25 et 30 %.

Pour la partie paiement sur la brique e-commerce liée à vos publications, avez-vous un prérequis en terme d’application de paiement ? par exemple utiliser l’application native de votre banque ou est-il possible de proposer une solution plus ouverte type Ingenico ou Ogone ?

Nous n’avons aucun pré-requis sur ce sujet plus que balbutiant au sein de l’UNCCAS. Notre seule recommandation est de rechercher la simplicité... en tenant compte des contraintes administratives de nos adhérents (envoi de bons de commande), d’où une difficulté particulière du projet.

Pour la partie contributeur, avez-vous des prérequis particuliers en termes de rôles et/ou de workflow de publication / validation par rapport aux personnes qui utilisent le backoffice ?

Non, du fait de la centralisation de l’administration, nous n’avons pas de fortes exigences. La situation pouvant évoluer, un système standard de rôle/workflow suffira largement.

Quelles différences faites-vous entre les fiches d’expérience et les fiches pratiques (dans leur contenu et leur importance) ?

Ces deux contenus sont importants :

  • les fiches d’expériences décrivent en détails une action d’un CCAS/CIAS et donnent des éléments pour l’adapter à un autre territoire
  • les fiches pratiques décryptent les éléments légaux sur un sujet (la procédure de domiciliation des personnes sans domicile, l’élection d’un conseil d’administration, la négociation d’un contrat avec les instances compétentes pour la création d’un EHPAD, etc.).

Les fiches d’expériences sont accessibles à tous contrairement aux fiches pratiques, réservées aux adhérents, raison pour laquelle elles sont moins consultées. Toutefois, il apparaît que les publications de nouvelles fiches pratiques dans la newsletter sont très appréciées.

Nos utilisateurs nous ayant remonté une certaine confusion concernant la compréhension de ces termes (et d’autres notions employées sur le site), il est attendu de l’agence retenue un bon niveau de conseil pour aider l’UNCCAS à prendre les bonnes décisions sur la façon de dénommer ces items.

Quels sont vos enjeux concernant l’accessibilité (de niveau simple A j’imagine) ? est-ce un pré-requis ?

Comme indiqué dans le cahier des charges, ce point n’est pas critique mais une accessibilité raisonnable est attendue. Le niveau A du RGAA peut en effet apparaître comme une bonne référence.

Est-il possible d’avoir des accès adhérent afin de pouvoir explorer ce qui est présent dans l’espace connecté et mieux cerner les interactions potentielles avec le CRM Eudonet ?

Comme pour les statistiques, ces accès seront fournis lors de la phase d’audit et pourront, à la demande, être fournis aux trois agences présélectionnées durant la compétition. L’espace adhérents contient :

  • une FAQ juridique (peu consultée),
  • des ressources (une trentaine de documents de nature très variable),
  • la base des fiches pratiques,
  • des accès à deux outils métiers (référentiels d’auto-évaluation des résidences autonomies et des services à domicile) développés en environnement Symphony, qu’il faudra migrer dans le cadre du projet, en lien avec le prestataire qui les a réalisés.

Aucune mention n’est faite de l’équipe que nous allons choisir pour vous accompagner (profil et parcours professionnel) : est-ce volontaire ?

Oui, c’est volontaire. En revanche, une présentation de l’équipe projet est tout de même attendue.

Avez-vous besoin dès cette phase d’éléments plus administratifs type KBIS, déclaration d’effectifs, de CA etc. ?

Non.

Avez-vous une heure limite d’envoi le 7 septembre prochain ?

23h59

Vendredi 24 août

Est-il possible de recevoir les éléments complémentaires listés dans le cahier des charges : publications, données d’audience du site, accès au site et au CRM, notes stratégiques et préconisations fournies par d’autres sociétés partenaires ?

Comme indiqué plus haut, certains de ces éléments pourront être fournis aux trois agences présélectionnées, à leur demande, lors de la phase suivante de la consultation.

Le CRM actuel possède t-il une API REST et une documentation associée

Eudonet est équipé d’API permettant un interfaçage avec d’autres solutions (notamment SPIP, système actuel), mais nous ne sommes pas en mesure de dire s’il s’agit d’API REST.

Quelles sont les contraintes d’interfaçage avec le CRM ?

Ce point est trop complexe pour être détaillé ici. En résumé, les contraintes sont de plusieurs ordres :

  • administrativement, l’UNCCAS est tenue de prévoir des systèmes de bons de commande qui complexifient le parcours client sur des activités clés (publications, formations),
  • techniquement, le CRM est une solution qui paraît un peu fermée et "datée". Des API existent, comme indiqué plus haut mais il faut les prendre en main. D’après nos expériences avec d’autres prestataires, elles ne soulèvent cependant pas de difficulté insurmontables non plus (1/2 j. à 1 j. de travail pour la mise en place de l’interfaçage lors de cas de figure précédemment rencontrés)
  • structurellement, la base est complexe, avec plusieurs dizaines de tables comportant chacune de nombreux champs, des liens symboliques faisant appel à un découpage pas forcément très intuitif de l’activité (table des types de formations distincte de celle des sessions, table des participants aux formations distincte de celle des contacts et rapprochée par une table "SAS" de liaison, comme pour les participants aux congrès, table des abonnés dissociée, etc.).

Quelles sont les autres intérêts du CRM mise à part la gestion du calendrier, des fiches d’expériences, des congrès et des logins et mots de passe ?

Le CRM de l’UNCCAS sert :

  • à lister les contacts de l’association (personnes et organismes) et à générer des listes de destinataires pour les emailings, mailings etc.
  • à générer les logins et mots de passe des utilisateurs,
  • à rapprocher les fiches d’expériences de l’organisme correspondant,
  • à gérer les adhésions et leur facturation,
  • à gérer les abonnés aux publications et leur facturation,
  • à gérer les inscriptions au Congrès de l’UNCCAS et leur facturation,
  • à piloter l’offre de formation (gestion des programmes, des sessions, des formateurs, des stagiaires, facturation),
  • à archiver les questions posées au service juridique de l’UNCCAS,
  • à archiver les répondants aux enquêtes de l’UNCCAS.

Pour le paiement en ligne, souhaitez-vous passer par votre banque ou un système de paiement en ligne pourrait suffire ?

Pour ce sujet balbutiant, l’UNCCAS est en attente de conseils (voir plus haut).

Quelles sont les contraintes d’interfacage avec le CRM ?

Ces contraintes sont inconnues et devront être identifiées par le prestataire qui, en fonction de ses observations, recommandera une stratégie appropriée.

Combien de produits/formations seront proposés à la vente en ligne (estimatif) ?

A titre indicatif, une quarantaine de sessions de formations sont proposées jusqu’à la fin du mois de décembre 2018. Le catalogue de 2019 est en cours de construction.

Les systèmes de facturation, gestion des stocks, livraison sont-ils gérés par le CRM ?

  • Pour la facturation, oui pour certains points (voir plus haut), non pour les publications hors magazine,
  • Pour la livraison, oui en un sens (c’est là que sont stockées les adresses) mais sans perfectionnements particuliers,
  • Pas de gestion des stocks à ce jour dans le système.

A quelle fréquence doit-on prévoir une synchronisation avec le CRM ?

L’UNCCAS est en attente de recommandations du prestataire pour ce type de points.

Vis à vis de la RGPD, quelle est la politique mise en place pour le bon traitement des données ?

L’UNCCAS n’a pas identifié de changement majeur à mettre en oeuvre au vu de sa politique de protection des données personnelles (contexte de communication B/B auprès d’adhérents...).

Avez vous un espace de stockage de documents partagés actuellement ?

Oui (réseau interne).

Le magazine mensuel et les guides sont-ils accessibles sur le site actuellement

Oui pour les publications gratuites. Non pour les publications payantes.

Avez-vous des obligations quant à l’hébergeur ?

Pas d’autre obligation que les autres clients OVH.

Quels sont les types d’interventions attendues sur le BackOffice hormis la gestion des publication/ actualités / formation ?

L’UNCCAS est en attente de recommandations du prestataire pour ce type de points.

Le site doit il permettre la gestion des abonnements des adhérents ou seulement les niveaux d’accès en fonction de leur abonnement ?

L’UNCCAS est en attente de recommandations du prestataire pour ce type de points.

Pour la gestion des mots de passe, quelle est la répartition des emails privés utilisés vs emails professionnels ?

Nous ne disposons pas de chiffres détaillés. En gros, les villes de taille importante tendent à avoir plus facilement des emails professionnels et personnalisés pour leurs équipes que les villes de plus petite taille, où l’on retrouve des emails personnels (wanadoo.fr...) ou des situations de partage d’une même adresse (ccas@nomdelacommune.fr).

Peut-on facilement collecter les adresses email pro des adhérents manquants ?

En comptant 12 000 abonnés à la newsletter acceptés par notre solution d’emailing, il faut anticiper que ce ne sera pas forcément très facile.

Doit-on prévoir la migration de l’ensemble des contenus existants ? Quel est le contenu que vous souhaitez absolument garder sur le site ?

Pour ce point essentiel du projet, la force de proposition du prestataire sera très importante (cf. cahier des charges et réponses aux questions précédentes).

Avez-vous des retours des utilisateurs actuels ou de vos équipes internes (en complément des statistiques) ? Contenus les plus demandés, contenus éventuellement manquants...

Oui. Nous avons essayé de mettre l’accent sur les points les plus importants dans le cahier des charges et sur cette page.

Combien de formation sont proposées chaque mois ?

Cela dépend des mois. Nous recommandons aux candidats de consulter le calendrier des formations pour se donner une idée de l’activité.

Comment gérez-vous actuellement le pluralisme politique des CCAS et CIAS ?

Question évidemment cruciale. Nous invitons les candidats à consulter nos actualités, par exemple, pour se donner une idée du positionnement éditorial actuel.

Quelle est la différence entre les professionnels des CCAS et CIAS et l’association d’élus ?

Nous invitons les candidats à consulter la première rubrique du site internet pour avoir des éléments de réponses à cette question.

Quels sont leurs retours des adhérents, les bénéfices qu’ils en perçoivent ?

La rubrique service aux adhérents tâche d’apporter des éléments de réponse simples à cette question, du point de vue de l’UNCCAS. Une enquête de satisfaction sera bientôt lancée en complément, dont les résultats seront partagés avec l’agence retenue.

Il est précisé que vous fournissez des contenus adaptés à leur travail du quotidien, quels sont les travaux du quotidien réalisés par les professionnels du CCAS ?

Nous invitons les candidats à parcourir les actualités du site, la banque d’expériences, les publications pour se donner une idée des nombreuses activités des CCAS et CIAS.

Comment valorisez vous aujourd’hui les actions menées par les CCAS ?

Nous invitons les candidats à consulter le site pour obtenir des éléments de réponse à cette question.

Sur le site actuel une boîte à outils est disponible, de quoi s’agit-il ?

Réservée aux adhérents, la boîte à outils contient :

  • une FAQ juridique (peu mise à jour),
  • les fiches pratiques de l’UNCCAS (voir plus haut),
  • des accès outils professionnels développés sous Symfony et gérés par un prestaire externe (référentiles d’évaluation de services à domicile et de résidences autonomie)
  • des documents divers...

Combien de congrès/séances ont lieu par an ? Combien de personne par séance sont inscrites en moyenne ?

Il y a un congrès national par an. L’édition de 2017 a réuni environ 600 participants. Le nombre d’autres événements organisé par l’UNCCAS varie chaque année et le nombre de participants varie à chaque événement. L’UNCCAS sera d’ailleurs en attente de conseils pour définir/structurer/valoriser la notion d’événement (comme indiqué dans le cahier des charges).

Fiche d’expérience, quel est le format utilisé aujourd’hui ? Comment sont organisées ses fiches actuellement ? Pourrait-on avoir un exemple ?

Nous vous invitons à consulter la banque d’expérience.

Enfin, le cahier des charges mentionne un seuil budgétaire de 100 K à ne pas dépasser. Ce chiffre est-il exprimé TTC ou HT ?

Ce chiffre est exprimé en TTC.

Utilisateurs/cibles
Typologie des utilisateurs (75% sur Desktop). Avez-vous des informations à nous transmettre sur vos cibles ? Existe-t-il des données quali/quanti ?

Nous disposons de données plus précises via Google Analytics sur la fréquentation du site et pourrons les fournir aux trois agences présélectionnées à leur demande. S’agissant du ciblage, un élément plus difficile à mesurer mais important pour bien comprendre le projet est la distinction entre les cibles élus, professionnels CCAS, partenaires/écosystème de l’action sociale, presse, qui constituent des dimensions complémentaires de notre communication.

CMS open-source
Avez-vous des contraintes spécifiques ou des réticences sur une solution particulière (hormis Spip) ?

Comme indiqué dans le cahier des charges, nous n’avons pas de solution préférée mais des a priori positifs pour toutes les solutions Open Source disposant de communautés importantes, d’une bonne réputation, etc.

Coût inhérents aux stratégies digitales
Doit-on intégrer les coûts de routage des newsletters ? Ou des coûts d’autres leviers comme la e-publicité, liens sponsorisés… ?

Non, ces propositions peuvent être soumises à l’UNCCAS dans le cadre de vos recommandations stratégiques mais, comme aujourd’hui, les coûts associés seront dissociés du budget de la refonte et n’ont pas à être intégrés par l’agence.

Offres d’emplois
Comment sont gérées les offres d’emplois (qui, quand, comment…) ?

Les offres d’emploi sont publiées gratuitement dès qu’une demande émane d’un adhérent. Nous sommes ouverts aux autres offres émanant de l’action sociale locale mais elles sont beaucoup plus rares. Les offres sont généralement relayées dans la newsletter en plus du site. Elles ont une bonne audience (présence de la page offres d’emploi dans le Top 10 tous les mois). Elles ne sont pas dépubliées une fois le poste pourvu, sauf demande expresse du recruteur.

Fonctionnement du CRM
Quelles données sont injectées dans le CRM ?
Le coût de cette intégration depuis le CMS droit-elle être inclus dans le budget du lot 1 ?

Les seules données injectées automatiquement dans le CMS aujourd’hui, via le CRM, sont :

  • le calendrier de formations (publié sur le CRM),
  • les adresses postales des CCAS présents dans la banque d’expériences,
  • les logins et mots de passe.

Le reste fait l’objet d’une saisie manuelle via le back-office SPIP.

Le devenir des données présentes aujourd’hui sur le prochain site est en effet un point très crucial du projet qui doit être intégré dans le lot 1, avec une stratégie proposée par le candidat en fonction de son analyse de la situation.

Co-réponse ou sous-traitance
Possibilité de répondre à plusieurs ? Quelles contraintes ?

Nous sommes ouverts aux candidatures groupées, sans contrainte particulière, avec application des critères énoncés dans le cahier des charges lors de la sélection des candidatures (références pertinentes, responsabilité sociale et environnementale, etc.).

Espace membres
Peut-on avoir accès à l’espace membres ?

Cet accès pourra être fourni, sur demande, aux trois agences présélectionnées.

Moteur de recherche
Quels critères avez-vous listés pour définir les fonctionnalités du nouveau moteur ?

Nous n’avons pas listé de critère et préférons laisser les agences préconiser ce qui leur paraît pertinent, en fonction de la structure générale projetée (taxonomies, etc.). Une expérience positive de SolR au cours d’un autre projet nous a fait mesurer l’intérêt de la pondération des résultats en fonction de critères déterminés en back-office (date, proximité des mots-clefs, emplacement dans le contenu...).

Retour en haut de page