J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Reclassement pour inaptitude physique : formation-reconversion au métier de secrétaire

Reclassement pour inaptitude physique : formation-reconversion au métier de (...)

Contexte

Certains agents du CCAS rencontrent des problèmes de santé ou d’usure professionnelle les contraignant à se reconvertir à un autre métier compatible avec leur aptitude physique. Certains métiers sont particulièrement exposés, tels que les aides-soignantes ou les auxiliaires puéricultrices.

Soucieux d’accompagner au mieux ses agents et de mettre en œuvre leur droit au reclassement, le CCAS de Grenoble a élaboré une procédure de reclassement pour inaptitude physique, qui vise à la reconversion vers un nouveau métier.
Dès que le comité médical a prononcé l’inaptitude définitive au poste, l’agent est placé en surnombre, le temps d’accompagner le reclassement, sur une période de 12 à 15 mois. Cette procédure comprend 3 phases :
1. étude de la situation,
2. définition d’un projet réaliste de reconversion (travail d’orientation),
3. mise en œuvre du reclassement, qui prévoit tout d’abord une étape de formation, organisée sur le principe de l’alternance (cours théoriques + formation pratique sous tutorat).

A cette occasion, le CCAS a constaté que de nombreux agents s’orientaient vers le métier de secrétaire, d’où l’idée de monter une action de formation spécifique.

Description / Fonctionnement de l'action

Dans ce contexte, une action de formation au métier de secrétaire a été mise en place, en partenariat avec le CNFPT (dans le cadre de sa mission de diagnostic, conseil et accompagnement des collectivités) et l’AFPA, organisme reconnu en matière de formation professionnelle. Une convention a défini les modalités de ce partenariat pédagogique et financier.

Cette formation complète aux techniques de secrétariat a été conçue à partir d’une action référencée à l’AFPA, « agent administratif d’entreprise ». Son programme a été adapté aux attentes et besoins du CCAS, en l’ajustant aux compétences relatives à la fiche de poste secrétaire de catégorie C (adjoint administratif). Elle contient des savoirs (connaissances internes au CCAS, règles de rédaction professionnelle, techniques de classement,...), des savoir-faire (accueil, organisation, traitement de l’information,...) et les savoir-être indispensables à l’exercice de leur nouveau métier (changement de posture professionnelle).

Cette action de formation a été organisée sous forme d’alternance entre les cours théoriques (240 heures), délivrés par l’AFPA, et la formation pratique, délivrée par des tuteurs désignés au sein des services du CCAS (secrétaires de direction de catégorie B).

Six agents du CCAS ont pu suivre cette formation entre mai et novembre 2006, après confirmation de leur projet d’orientation, et sélection par des tests de positionnement réalisés par l’AFPA. Les pré-requis établis étant : une bonne pratique du français (orthographe et grammaire) et une bonne pratique en bureautique (Word et Excel).

Durant la formation, chacun de ces agents a été suivi par l’AFPA et le service DRH du CCAS.
A l’issue de la formation, des bilans ont été effectués :
- avec les agents (bilans individuels + réunion de bilan collectif + questionnaires d’évaluation),
- avec les tuteurs (réunion de bilan collectif),
- avec l’AFPA et le CNFPT (rencontres CCAS / CNFPT / AFPA).

Bilan

Cette action de reconversion s’est révélée être une formation solide qui a permis une excellente acquisition des compétences pour les stagiaires, illustrée par leurs progrès notoires.
Sur le plan de la pédagogie, le choix d’un groupe de stagiaires restreint, ainsi qu’une grande implication des formateurs de l’AFPA, ont permis de délivrer à chaque stagiaire une formation individualisée, qui sera, à l’avenir, renforcée par un accroissement des liens avec les tuteurs.
Le principe de l’alternance a été très apprécié par les stagiaires et réellement bénéfique. Un rythme favorisant des retours plus réguliers dans les services du CCAS sera dorénavant privilégié.

Enfin, les différents partenaires projettent de définir ensemble des modalités d’évaluation des compétences acquises, élaborées à partir de la grille d’évaluation des compétences de catégorie C du CCAS.

A ce jour, six agents ont effectué une période d’essai sur un poste d’adjoint administratif, en conditions réelles. Après un bilan positif, chacun a pu être affecté définitivement sur un poste dans divers services du CCAS.

Moyens

La direction des ressources humaines du CCAS, chargée de mettre en œuvre le reclassement pour inaptitude physique, l’ensemble des services pour l’accueil des stagiaires, un chargé d’accompagnement individualisé (entièrement dédié au suivi des agents en reconversion).

Budget : 34 200 euros, financé pour moitié par le CCAS et pour moitié par le CNFPT.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

CNFPT Rhône-Alpes, AFPA de Pont-de-Claix.

Ils financent l'action

CNFPT Rhône-Alpes.

Les observations du CCAS/CIAS

Cette formation apporte aux agents les compétences de base indispensables à l’exercice d’un nouveau métier. Elle leur permet une prise de fonctions sur un nouveau poste avec sérénité et efficacité, garantissant les meilleures conditions de réussite. Par ailleurs, chaque agent aura la possibilité de continuer à dérouler sa carrière dans son nouveau grade.

Au-delà de la réussite personnelle de chaque agent, la réalisation de cette action a permis de fédérer toute l’institution autour de la problématique du reclassement professionnel et de l’évolution professionnelle.

Photo : Wikimedia Commons / Jörg Sancho Pernas

Retour en haut de page