J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Réalisation d’une charte des valeurs partagées

Réalisation d'une charte des valeurs partagées
Cette action n’est plus portée par le CCAS/CIAS.

N’hésitez pas cependant à vous inspirer de cette fiche pour imaginer un projet similaire.

Contexte

Début 2007, l’organisation managériale du CCAS était essentiellement articulée autour d’un « projet de direction » réalisé en 2005, sur demande du Maire en exercice de la commune. Ce projet avait été réalisé, en même temps au sein des diverses directions des services municipaux et du CCAS. Bien que réalisé et présenté au Conseil d’administration, le dit projet n’a, en pratique jamais été formellement validé par l’échelon politique. Il n’est donc jamais devenu un « projet de services » en lequel chaque agent pouvait se reconnaitre.

Lors d’une réunion périodique des chefs de services du CCAS en février 2007, les cadres présents ont exprimé un fort malaise, une inquiétude face à l’absence de ligne directrice, de programme, un sentiment de non reconnaissance par la hiérarchie, un besoin de formation, le manque de moyens…

Outre cette situation, le changement d’équipe municipale et de Conseil d’administration fin 2007 ainsi que l’annonce du départ en retraite de la directrice en poste en fin d’année 2008, accentuaient ce sentiment d’incertitude.

Description / Fonctionnement de l'action

Conscient de la nécessité d’engager une démarche rapide de re-mobilisation des cadres, des séances de travail de type « brainstorming » ont été mises en place, dans un premier temps, afin de permettre l’expression de chacun dans son bien -ou mal- être professionnel et de lister de façon objective les points a corriger.

Fort de ce listing, il s’avérait notamment nécessaire de fédérer l’équipe des cadres autour d’un projet commun, de permettre une meilleure communication interne et de développer le sentiment d’appartenance a la collectivité (reconnaissance, confiance, dialogue...).

La re-formulation de l’organigramme du CCAS fût le point de départ de ces réflexions en y intégrant de façon plus large les services.

En parallèle, une action partenariale avec le CNFPT (centre de formation), basée sur un plan de formation et de « coaching » des cadres pour réapprendre a travailler ensemble et aborder de façon plus cohérente l’avenir du CCAS a été négociée.

Le partenariat avec le CNFPT a permis, en tenant compte des impératifs de la collectivité en termes de programme prévisionnel de formation et de marchés publics, d’aboutir, début 2008, a un accord sur l’organisation de 10 journées de travail / formation regroupant les cadres de direction du CCAS et les divers chefs de services.

Un travail collectif portant sur « l’assertivité », les « valeurs partagées », « les principes de management » au sein du CCAS et la « conduite de changement » a été réalisé et a aboutit, en novembre 2008 à une redéfinition des échelons hiérarchiques de direction et de leur rôle, à une plus forte implication des adjoints et personnels relais au sein des structures gérées et à la validation commune d’une première « charte des valeur partagées du CCAS » première pierre du futur projet de services qui sera développé a compter de 2009 avec la participation de l’ensemble des 400 agents intervenant au CCAS.

Cette charte a été validée et adoptée par le Conseil d’administration du CCAS et sa présentation officielle aux agents des divers services est en cours.

Bilan

Le projet a permis de re-dynamiser une équipe de cadres en difficulté.
La production collective d’un document a été à l’origine d’une meilleure connaissance mutuelle, de nombreuses remises en question collectives et individuelles et de la fédération de l’équipe autour d’un projet commun.En termes de difficultés, la remise en question de l’équipe a nécessité l’acceptation et l’expression de ressentis divers. Certains cadres ont dû se forcer pour arriver a exprimer leurs difficultés surtout lorsque la remise en question portait sur des aspects individuels. Par ailleurs, chaque cadre concerné par les points soulevés a dû accepter d’écouter et d’entendre les remarques et en tirer des enseignements, toujours en équipe.
La force majeure de ce travail a consisté en une véritable réflexion d’équipe impliquant partage, écoute et négociation permanente.

Moyens

Ce travail a été réalisé sur des moyens internes. Implication de l’ensemble de l’équipe des cadres de direction générale du CCAS et des directeurs de services (crèches, CLSH, EHPAD) soit 15 personnes en permanence mais le groupe a été ouvert en fin de session aux adjoints des cadres et aux divers personnels relais pour s’établir à 35 agents au final.

En termes de temps de travail : le projet a représenté l’équivalent global de 15 journées de travail dont 10 jours formalisés sous la direction d’un intervenant extérieur en partenariat avec le CNFPT pour un groupe de 15 à 20 personnes.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Mairie de GAP, la direction des Ressources Humaines, le CNFPT

Ils financent l'action

Aucun

Les observations du CCAS/CIAS

La validation de ce travail par le Conseil d’administration a été une véritable valorisation permettant sa déclinaison au sein des services et son appropriation par chaque collaborateur. La communication interne a évoluée. Les différents agents ne s’expriment plus par le « on » mais par le « je » traduisant une conscience professionnelle et une prise en main des responsabilités de chacun.

Photo : Wikimedia Commons / Aups

Retour en haut de page