J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Progrès de l’hospitalisation à domicile

L’Unccas met à jour sa fiche pratique

Progrès de l'hospitalisation à domicile

Forme de prise en charge au carrefour de l’hôpital et des soins de ville, l’hospitalisation à domicile (HAD) permet sous certaines conditions de compléter ou de se substituer aux courts ou moyens séjours en établissement de santé avec hébergement. Elle développe une palette de soins techniques variés et comparables à ceux prodigués en établissement de santé tout en proposant au patient le confort du maintien à domicile.

En dix ans, l’activité liée à l’HAD a plus que doublé, passant de 1,9 million à 4,9 millions de journées, pour une capacité de prise en charge évoluant de 6 900 à 16 300 patients pouvant être hospitalisés à domicile.

De ce fait, la part de l’HAD dans l’hospitalisation complète de court et moyen séjour a plus que doublé en dix ans. Elle est passé de 2 % à 5 %. En 2016, 313 établissements coordonnaient des prises en charge d’hospitalisation à domicile (HAD), alors que seuls 170 proposaient ce service en 2006 .

Malgré sa vocation généraliste, l’hospitalisation à domicile s’avère particulièrement indiquée pour répondre aux besoins de soins croissants d’une population vieillissante, fragilisée par l’augmentation des maladies chroniques.

Rencontrer les professionnels de l’hospitalisation à domicile suffisamment en amont apparaît avantageux pour les CCAS/CIAS dans la mesure où leur rôle de coordination peut se retrouver renforcé grâce à :

  • une meilleure implication des CCAS/CIAS dans l’accompagnement santé,
  • une meilleure implication des établissements de santé dans l’accompagnement social.
Retour en haut de page