J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Pauvreté des enfants et des jeunes

Où en est la concertation ?

Pauvreté des enfants et des jeunes

La Délégation interministérielle contre la pauvreté, pilotée par Olivier Noblecourt et à laquelle l’UNCCAS est associée, poursuit ses travaux. Le groupe de travail 6, « Piloter la lutte contre la pauvreté à partir des territoires », coprésidé par Mathieu Klein, président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, et Joëlle Martinaux, présidente de l’UNCCAS, s’est réuni le 23 février. Benoît Calmels, délégué général de l’UNCCAS, a parallèlement été auditionné le 20 février sur le thème : « invisibilité sociale et grande pauvreté ».

Logique d’investissement social, rôle de l’expérimentation et de l’innovation sociale mais aussi nécessité que l’Etat donne un cadre, pose les principes de politique publique et en définisse clairement les priorités afin d’améliorer la capacité des acteurs à se coordonner au niveau territorial et renouer la confiance avec les Français... les réflexions menées dans le cadre de la concertation sont riches. Un fil rouge, toutefois, résumé par Mathieu Klein : la nécessité d’« adapter nos institutions au parcours des personnes et non l’inverse ».

Rencontre territoriales

Parallèlement, huit rencontres territoriales se sont tenues à Plaisir, Saint-Nazaire, Lyon, Châteauroux, Dijon, Auch, Amiens et Nîmes permettant de rencontrer les acteurs locaux : communes, services publics de proximité, associations, citoyens... A Pessan, l’initiative Gers Solidaire, fédérant l’Union départementale des CCAS et les acteurs associatifs (Secours-Catholique, Banques Alimentaires, Secours Populaire, Croix-Rouge) a été saluée pour son caractère exemplaire par Olivier Noblecourt.

Annick Girardin organisait le 22 février une journée sur la pauvreté en outre-mer, rassemblant Etat, collectivités, élus et associations.

Une réunion est également prévue à Créteil le 6 mars.

Prochaines étapes

Après une restitution des travaux au CNLE, les rapports de synthèse seront publiés au cours du mois de mars en vue d’une présentation de la stratégie par le Président de la République.

Retour en haut de page