J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Pass’sport pour l’insertion

Pass'sport pour l'insertion

Contexte

Face aux nouvelles difficultés en terme d’emploi, de formation, de logement, touchant essentiellement les jeunes de 18 à 26 ans qui sont exclus des dispositifs de droit commun, le service RMI du CCAS a mis en place une formation au métiers du sport en partenariat avec des associations locales et la ligue de l’enseignement.

Description / Fonctionnement de l'action

Ce dispositif expérimental s’inscrit dans un projet de rééquilibrage des territoires. Il concerne 19 jeunes, bénéficiaires de minima sociaux et éloignés de l’emploi, qui ont été retenus par le CCAS après entretien, en fonction de leur passé sportif, de leurs prédispositions et de leur envie d’intégrer le milieu de l’animation et du sport.
De novembre 2008 à novembre 2009, les jeunes ont suivi une formation avec le prestataire Profession Sport 62. Durant cette période, ils ont préparé le brevet de sourisme et le BAFA. Parallèlement, les jeunes sont suivi par l’animateur et la responsable du service RMI du CCAS qui travaillent avec eux sur l’employabilité, la valorisation de leurs savoir-faire et savoir-être. Afin de les responsabiliser et de leur permettre de transmettre leurs acquis les jeunes sont régulièrement amenés à travailler auprès des centres sportifs de la commune et des associations locales. Ils sont également mobilisés pour animer des manifestations.

Bilan

A l’issue de cette formation, l’ensemble des jeunes ont obtenu leur brevet de secourisme. Ils passeront leur BAFA en novembre 2009. Parmi eux, 12 jeunes devraient poursuivre leur formation pour obtenir un diplôme d’éducateur. Le CCAS recherche actuellement des financements pour prendre en charge cette formation.

Moyens

1 animateur du projet
1 agent du service RMI chargé du suivi des bénéficiairesBudget : 16 856 euros

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Associations et clubs sportifs lensois, la Mairie et le service Politique de la Ville, l’association Profession Sport 62 et la maison des sports d’Angrès, Conseil régional, la Ligue de l’enseignement.

Ils financent l'action

Le Conseil régional et la Ville

Les observations du CCAS/CIAS

Ce dispositif est né d’un constat, parmi les jeunes venant régulièrement frapper à la porte du CCAS, beaucoup avaient des dispositions pour le sport et l’animation. En lançant ce dispositif, le CCAS leur a offert une nouvelle voie vers l’insertion professionnelle. L’objectif de l’action est pleinement atteint  : les bénéficiaires étaient solidaires et motivés, l’insertion par le sport leur a permis de se conditionner et d’accéder à une voie qui les intéresse et dans laquelle ils pourront trouver du travail.

Photo : Wikimedia Commons / Maitre So

Retour en haut de page