J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Parcours logement intégré pour les seniors

Parcours logement intégré pour les seniors

Le parcours logement intégré propose de développer une « boite à outils locale » permettant une prise en compte et un accompagnement des seniors exprimant ou se projetant dans un parcours résidentiel adapté.

Il propose de qualifier et outiller le personnel du CCAS en vue de la prise en charge spécifique de ce « parcours logement seniors », d’apporter des réponses adaptées au public et de renforcer les liens avec les bailleurs sociaux en amont (outils de programmation logement) et en aval jusqu’à l’accompagnement de l’adaptation du logement.

Cette action a été lauréate de la bourse aux initiatives lancée par l’UNCCAS et AG2R la Mondiale en 2017, pour favoriser le logement et l’hébergement des personnes âgées, des personnes handicapées vieillissantes et des personnes en difficulté d’insertion sociale et professionnelle (catégorie « Personnes âgées et personnes handicapées vieillissantes »).

Contexte

A Lomme, le nombre de seniors devrait passer la barre des 6 500 personnes, soit 22% de la population, en 2020. En 20 ans, le nombre d’aînés a bondi de 28% dans la commune.

Face à cette évolution, la Ville et le CCAS se questionnent sur les besoins et attentes de cette population, dont une grande partie est retraitée pauvre, habitant les quartiers inscrits en Politique de la Ville.

De nombreuses initiatives, notamment municipales et associatives, permettent déjà aux ainés lommois de pratiquer des activités de manière indépendante et, quand le temps est venu, de pouvoir être accompagnés dans un projet de prise en charge lié à la perte d’autonomie.

En 2016, le CCAS a été accompagné par le cabinet conseil E2i, dans le cadre d’un diagnostic financé par la Région Hauts de France sur le thème de « la participation des ainés dans la Ville ». Ce diagnostic a mobilisé de juin à décembre 2016 une vingtaine d’acteurs institutionnels, associatifs et municipaux autour de la question du « bien vieillir » à Lomme. Les aînés eux-mêmes se sont fortement mobilisés par l’intermédiaire du Conseil des Sages et d’usagers des services CCAS, et ont activement participé aux différents ateliers.

De ces ateliers, de grandes thématiques et actions ont émergé : l’intérêt de travailler le maintien à domicile, la lutte contre l’isolement et également les conditions d’un habitat propice au « Bien Vieillir » , ce qui a conduit le CCAS et sa « Maison des Seniors » à approfondir la question de l’habitat adapté.

Description / Fonctionnement de l'action

Principaux objectifs

Qualifier et outiller le personnel du CCAS à la prise en charge spécifique du « parcours logement seniors »

 

  • Former le personnel CCAS à l’accompagnement de la demande de logement social dédié « seniors » ;
  • Mettre en place un guide d’entretien logement pour les agents d’accueil seniors (CCAS) ;
  • Mettre en place des temps d’échanges CCAS/Service Habitat VILLE autour des dossiers déposés ;
  • Valoriser l’accompagnement social proposé par le CCAS pour les seniors.

Mieux connaitre et accompagner la question du logement senior

 

  • Déléguer l’information et la formulation de la demande de logement social à l’accueil senior du CCAS ;
  • Organiser en transversalité entre les équipes CCAS et Habitat – Logement des « Rendez-vous » (sous forme de conférences) présentant aux Seniors les nouveaux programmes, le parc existant et la politique seniors menée par les bailleurs sociaux ;
  • Assurer une veille en questionnant les publics sur les besoins en matière de logement ;
  • Mettre en place des ateliers pour échanger, avec des petits groupes de seniors, sur le maintien dans le logement en association avec les acteurs locaux (hôpitaux, associations de prévention, Maison de l’habitat durable….).

Renforcer les liens avec les bailleurs sociaux en amont (outils de programmation logement) et en aval jusqu’à l’accompagnement de l’adaptation du logement

 

  • Influer sur les outils de programmation de logement « seniors » en définissant une charte du « bien vieillir à LOMME » avec les bailleurs sociaux ;
  • Organiser des synthèses bailleurs/ CCAS sur les situations problématiques de « seniors » dans le logement ;
  • Développer et promouvoir les outils « logement » du maintien à domicile sur la Ville.

Fonctionnement de l’action

L’action s’est déroulée en plusieurs étapes :

1/ Une première expérience « préfiguratrice » (septembre 2016 à mars 2017)

 

  • Mise en place d’un groupe de travail communal inter-services (Habitat – Action Sociale – Seniors) sur la question du logement seniors avec pour mission la définition d’outils de travail pour le personnel CCAS (formation, guide d’entretien...).
  • Présentation de deux nouveaux programmes d’habitat social à Lomme : Floralys »et « Logis Métropole » (septembre 2016, auprès de 80 seniors lommois présents). Les participants ont exprimé 88 % d’avis positifs sur l’offre proposée lors de la présentation réalisée par les bailleurs Logis Métropole et Floralys. Les motifs principaux avancés pour justifier la démarche de changement de logement sont la santé (37%) et l’adaptation du logement (33%). Ce sont donc essentiellement les problématiques liées au vieillissement qui dominent dans le choix de mobilité liée au logement de ces personnes.
    Au terme de ce Rendez-Vous, 65 % des participants ont exprimé le souhait d’être recontactés par le service Habitat – Logement au sujet d’une demande de logement social.

2/ Formation des agents et mise en place d’outils (mars 2017)

 

  • Formation des agents de la Maison des seniors du CCAS afin de mieux appréhender la question du logement seniors. Présentation des outils, adaptation à l’usage,
  • Mise en place des synthèses social/ logement sur des situations relevant des deux problématiques. Premiers thèmes évoqués : adaptation du logement, indécence du logement, syndrome de « Diogène »

3/ Définition du plan d’actions (mars 2017 à juin 2017)

 

  • Parangonnage auprès des acteurs du « bien vieillir » locaux,
  • Echanges sur les besoins et recueil d’expériences,
  • Définition et validation d’un plan d’actions 2017-2018 (Délibération municipale en mars puis du CCAS en juin.

4/ Mise en place de l’accueil « délégué » (mai 2017)

 

  • Mise en place de l’accueil « délégué » sur l’information et la formulation de la demande de logement social à la Maison des Seniors du CCAS

5/ Charte du bien vieillir et workshop avec les bailleurs (septembre 2017- janvier 2018)

 

  • Ecriture de la charte « bien vieillir » avec les 11 bailleurs présents sur la commune, dans le cadre d’une convention globale avec les bailleurs sociaux.
  • Développement de conférences thématiques avec les bailleurs et des « work shop » avec la mobilisation du fichier seniors (3600 ainés) et des partenaires.

6/ Evaluation de l’action (janvier 2018)

Les outils pour évaluer l’action

Recueil de données chiffrées sur :

  • nombre de demandes de logement social déposées ;
  • nombre de participants aux Conférences et ateliers ,
  • questionnaire auprès du personnel, afin de faire évaluer les outils si nécessaire.

Evaluation de l’impact de la boîte à outils au sein du comité de pilotage de la Maison des Seniors.

Moyens

Moyens humains

  • Directrice du CCAS (20h)
  • Responsable du service Habitat Logement (100h)
  • Responsable Maison des seniors (70h)
  • Chargée du Maintien à domicile (150h)
  • Personnel d’accueil (50 heures pour chacun des 3 agents impliqués)

Moyens matériels

  • Invitations aux différents évènements (envoi et impression de courrier)
  • Accueil convivial (boissons : café, jus de fruits...)
  • Salles de travail, auditorium
  • Déplacements
  • Impressions

Budget prévisionnel du projet

DépensesMontant en eurosRecettesMontant en euros
I - Charges Directes affectées à l’action I - Ressources directes affectées à l’action
60 - Achats 74 - Subventions d’exploitation
- Achat de matières et fournitures 200 - Appel à projets 4 112
62 - Autres services extérieurs -Communes(s)(CCAS) 4 668
- Rémunération intermédiaires et honoraires 600 Département (sollicité) 1 500
- Publicité, publication 800
- Frais postaux et de télécommunication 300
64 - Charges du personnel
- Rémunération du personnel 8200
- Charges sociales 1640
TOTAL DES CHARGES 10 280 TOTAL DES PRODUITS 10 280

Les partenaires

Partenaires opérationnels

  • Service Habitat, Ville de Lomme (logement social, programmation, habitat indigne)
  • Service Action Sociale, CCAS (expertise sociale, travail social, accompagnement)
  • Bailleurs sociaux : Partenord Habitat, Vilogia, Habitat du Nord, Logis Métropole, Floralys
  • Conseil départemental (financeur et accompagnement et repérage public)
  • Petits Frères des Pauvres (repérage public)
  • Réseaux gérontologiques : Rosalie, Réseau de Soins Gérontologiques, MAIA, CLIC, Services municipaux, GHICL, Prévenlys, Maison des Aidants de LILLE, Défi autonomie seniors, CARSAT (partenaires des ateliers « work shop » et appui médico-social)
  • Conseil des sages (relais de pair à pair)

Ils financent l'action

  • Département
  • Bourse aux initiatives hébergement/logement UNCCAS/AG2R

Les remarques du CCAS/CIAS

Cette action est reproductible sur tout territoire ayant une pratique transversale en termes de traitement des problématiques liées à l’accès et à l’entrée dans le logement adapté notamment pour les publics seniors.

Elle implique un pilotage fort émanant des services en charge des thématiques concernées et une réelle capacité à mutualiser des outils et des compétences.

Le principal enjeu dans la construction de cette action est l’acquisition d’une culture partagée des outils logement et des caractéristiques du public seniors.

Cette démarche implique un travail pluridisciplinaire qu’il convient d’articuler autour de temps d’échanges et de partage au bénéfice des situations accompagnées.

Photo : Wikimedia Commons / Serge Ottaviani

Retour en haut de page
// Open ubermenu on touch with tablet device