J'ai compris, mais plus tard...

Contexte

La mise en place du pack loisirs a succédé à la décision du conseil d’administration du CCAS d’attribuer le 1er mai 2001 des chèques culture (cinq chèques d’une valeur de 3 euros chacun), le 1er septembre 2001 des chèques sport (cinq chèques d’une valeur de 3 euros) et le 1er septembre 2004 un chèque cinéma (valeur de la place de cinéma : 7 euros). Le conseil d’administration du CCAS a souhaité mettre en place les chèques d’accompagnement culture sport pour permettre aux personnes en situation de précarité d’accéder à la culture et de faciliter l’accès au sport. Ces chèques sont aussi un tremplin pour s’ouvrir aux autres, créer des liens et ainsi faciliter l’insertion sociale. Les démarches ont été simplifiées pour permettre à un jeune de 18 ans d’effectuer une démarche personnelle et d’obtenir une réponse individualisée en fonction du revenu de son foyer.

Description / Fonctionnement de l'action

L’objectif du pack loisirs est de prendre en compte l’individu dans sa globalité avec ses besoins sociaux et intellectuels. Après l’expérience des chèques d’accompagnement personnalisé culture sport, les membres du CCAS ont proposé un pack qui combine des chèques culture, sport, lire et cinéma. Les chèques culture et sport demandent un engagement de la part des intéressés (participation aux sorties familiales à visée culturelle, inscription à un atelier, inscription d’un enfant à une animation).

Bilan

En 2005, 54 personnes ont bénéficié du dispositif. Aujourd’hui, le nombre de bénéficiaires a doublé. Cette évolution est positive même si le CCAS cherche à développer davantage l’action et réfléchit à d’autres formes de communication autour de ce dispositif.

Moyens

Moyens humains :
- personnel du CCAS (l’activité des salariés du CCAS s’oriente vers le développement de l’aide facultative dont fait partie le pack loisirs).

Moyens financiers :
L’action est financée sur l’enveloppe des aides facultatives du CCAS. De manière à ce que les chèques ne soient pas dévalorisés par leurs bénéficiaires, une cotisation de 5 euros par pack est demandée.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Le groupe Chèques de service

Ils financent l'action

La commune de Montoir.

Les observations du CCAS/CIAS

Cette action permet de proposer une prestation qui a pour effet d’apporter du dynamisme aux bénéficiaires. Les personnes se sentent valorisées par la mise en place du pack loisirs. Les besoins alimentaires ne sont pas les seuls pris en compte, leurs aspirations d’évasion ou de découverte, d’enrichissement, peuvent aussi être satisfaites. C’est en s’éloignant des difficultés quotidiennes que les personnes peuvent ensuite trouver la force de les affronter. Cette expérience vise à donner une place de citoyen capable de s’intéresser à l’actualité, au développement corporel, à participer aux mêmes loisirs que les autres.

Photo : Wikimedia Commons / KaTeznik

Retour en haut de page