J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Matinée de réflexion sur l’inclusion bancaire

Matinée de réflexion sur l'inclusion bancaire

L’inclusion bancaire et la lutte contre le surendettement étaient au cœur d’une matinée de réflexion organisée à Evry le 27 septembre, en partenariat avec la Banque de France et l’IRFASE. L’événement a réuni 80 participants, représentant 25 communes différentes et offrant donc une belle représentativité des réalités du département.

Théorie et pratiques

Dominique Calvet, directeur départemental de la Banque de France et Christine Blandin, responsable du services des relations avec les particuliers sont intervenus avec le souci d’expliciter les deux notions sans perdre de vue les enjeux techniques, ce qui a permis des interactions avec la salle et des interventions de travailleurs sociaux, attentifs aux propos tenus.

Les liens entre la théorie et la pratique - portant sur les rapports sociaux et économiques - ont permis de questionner les interventions et leurs limites sur le terrain mais aussi de donner du relief et d’apporter un sens critique aux propos engagés par les intervenants.

Cette rencontre avait l’avantage de rassembler des étudiants en travail social, des professionnels de CCAS ou de MDS, des représentants du GIP FSL, des élus de communes de l’Essonne et des administrateurs bancaires sur un sujet clé de la vie économique, touchant trop souvent les personnes les plus fragiles.

Une approche participative

Le choix de consacrer un temps d’échange à ce sujet avait été effectué dès l’assemblée générale refondatrice de l’Union départementale des CCAS, le 18 janvier 2018. Les adhérents s’étaient vu proposer une douzaine de thématiques, pour lesquelles ils étaient invités à indiquer leurs priorités. Le thème du surendettement avait remporté les suffrages pour le premier échange.

Suite à cette matinée, les questionnaires de satisfaction font ressortir que ce type d’intervention est apprécié des professionnels comme des administrateurs des CCAS. La dynamique consistant à ouvrir les échanges à d’autres professionnels et étudiants a également été appréciée.

La prochaine thématique en construction concernera le sujet du droit à l’énergie.

Retour en haut de page