J'ai compris, mais plus tard...
Communiqués de presse

Luc Carvounas, président de l’UNCCAS, alerte le Premier ministre sur le manque criant de reconnaissance des politiques sociales communales.

Paris, le 22 octobre 2021,

La crise sanitaire a souligné le rôle majeur du service public social de proximité. Voilà comment il est remercié !

Tandis que les élus locaux s’inquiètent d’un enracinement de la pauvreté sur leurs territoires, Luc Carvounas, président de l’UNCCAS, alerte le Premier ministre sur le manque criant de reconnaissance des politiques sociales communales.

Dans un courrier du 20 octobre, Luc Carvounas déplore ainsi de voir les CCAS faire les frais d’arbitrages techniques ayant conduit à ce que la Convention annuelle qui lie l’association d’élus à l’Etat fasse désormais de la délégation interministérielle à l’hébergement et au logement (DIHAL) son interlocuteur principal.

Soit un décalage complet avec l’ampleur des missions portées au quotidien par les CCAS en matière d’accès aux droits et de développement social en direction de nombreux publics : personnes âgées, en situation de handicap, en précarité, familles monoparentales, etc.

Les maires, leurs adjoints aux affaires sociales et leurs CCAS attendaient mieux.

Retour en haut de page