J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Lot-et-Garonne : retour sur la Journée de la solidarité et de l’emploi de Boé

Lot-et-Garonne : retour sur la Journée de la solidarité et de l'emploi de (...)

Situé dans l’agglomération d’Agen, le CCAS de Boé (5572 habitants) organisait le 15 mai la 8e édition de sa « Journée de la solidarité et de l’emploi ». 50 partenaires publics, privés et associatifs étaient réunis à cette occasion pour présenter leurs services.

Créé en 2010, ce rendez-vous se voulait au départ un moyen de lutter contre le non-recours en présentant l’offre de logement du territoire et les acteurs publics et associatifs du social. L’idée d’y ajouter une dimension d’insertion professionnelle s’est imposée après que le principal salon local consacré à l’emploi eut cessé son activité.

Depuis, le nombre de partenaires n’a cessé d’augmenter. « Cela permet aux partenaires de bien se connaître, et donc de bien orienter les publics », explique Marie Bigey, salariée du CCAS. Les problématiques de chacun sont en effet étroitement interdépendantes et de fait, les équipes du Conseil départemental avaient informé les bénéficiaires du RSA dans la commune de la tenue de l’événement, et l’antenne de Pôle Emploi avait envoyé un message similaire aux chômeurs de longue durée.

Cette année, les stands étaient répartis en trois espaces :

  • le pôle social et insertion, où l’on retrouvait le bailleur social, les équipes du conseil départemental, l’ADIL et les associations solidaires du territoire (Alizée, Le Creuset, Secours Populaire, Restos du Coeur, Prévifrance...),
  • le pôle formation professionnelle, où la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, le GRETA et d’autres acteurs présentaient leurs programmes,
  • le pôle conseil sur l’emploi et la création, où, aux côtés de Pôle Emploi, de la Mission Locale et de la MDPH, cinq agences d’interim et plusieurs acteurs de Boé et de l’agglomération d’Agen étaient présents.

L’interim, « tremplin vers l’emploi », était par ailleurs le thème de l’une des deux conférences gratuites organisées à cette occasion. L’autre était consacrée aux mutuelles (« quels enjeux, quels coûts, quelles conditions »), en réponse à une couverture santé jugée encore insuffisante dans le territoire.

Le bilan définitif n’est pas encore définitif, mais l’équipe du CCAS juge que 250 à 300 visiteurs se sont rendus à la journée.

Photo : Wikimedia Commons / Delatude

Retour en haut de page