J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Logement pour tous… les territoires s’engagent !

Journée nationale à Paris le 9 février

Logement pour tous… les territoires s'engagent !

Près de 9 CCAS/CIAS sur 10 sont impliqués dans le champ de l’hébergement ou du logement. Accès aux droits, domiciliation, aides financières mais aussi gestion de structures ou de dispositifs, ils comptent parmi les acteurs essentiels du secteur.

Dans un contexte riche en actualités pour les politiques du logement, une journée nationale sera organisée le 9 février à l’Hôtel de Ville de Paris pour restituer les résultats de la nouvelle enquête UNCCAS, consacrée à ces différentes formes d’engagement. Réunissant les adhérents de l’UNCCAS et les principaux acteurs nationaux, elle sera l’occasion d’échanges sur le thème : « Comment faire face au mal-logement ? Les enjeux d’une politique locale ».

Programme prévisionnel (sous réserve)

10h00 : Introduction

 

  • Dominique Versini, adjointe à la Maire de Paris, chargée des solidarités, de la lutte contre l’exclusion, de l’accueil des réfugiés, de la protection de l’enfance et administratrice de l’UNCCAS
  • Joëlle Martinaux, présidente de l’UNCCAS
  • François-Marie Geslin, membre du Comité Exécutif d’AG2R La Mondiale et Stéphane Sébastiani, responsable de l’animation de son réseau Action Sociale France, présenteront les actions menées grâce au partenariat avec l’UNCCAS en matière d’innovation sociale, en particulier la bourse aux initiatives qui a récompensé en 2017 les actions des CCAS/CIAS en matière de logement des personnes âgées, des personnes handicapées vieillissantes et des personnes en difficulté d’insertion.

10h30 : Restitution de l’enquête UNCCAS sur les modalités d’implication des CCAS/CIAS dans la veille sociale, l’hébergement et le logement

11h00 : Table Ronde - Face à l’urgence, quelles réponses ?

Services Intégrés d’Accueil et d’Orientation (SIAO), diagnostics territoriaux à 360°, ouverture de milliers de places d’hébergement d’urgence ces trois dernières années… la multiplication des efforts n’empêche pas la hausse du nombre de personnes à la rue et la saturation des dispositifs (115, centres d’hébergement d’urgence, de réinsertion sociale, etc.). Les communes et leurs CCAS en sont les premiers témoins sur leurs territoires (sans-abrisme, accueil de populations réfugiées, domiciliation…).

Tandis que la stratégie d’hébergement d’urgence reste de la responsabilité de l’Etat, comment construire des politiques nationales et locales pour dépasser ce constat d’échec ? Les réponses proposées peuvent-elles être améliorées ? Comment s’organiser en lien avec les associations et la veille sociale pour organiser la réponse à l’urgence sur les territoires ?

Intervenants :

  • ONPES
  • Eric Mourez, directeur du Pôle Social de Lons le Saunier
  • Florent Gueguen, directeur général de la Fédération des acteurs de la solidarité
  • Cécile Tagliana, cheffe du service des politiques sociales et médico-sociales, Direction générale de la cohésion sociale (DGCS)

13h30 : Mot introductif

Sylvie Carrega, adjointe au Maire de Marseille, vice-présidente de l’UNCCAS.

13h40 : Table ronde - 3 CCAS, 3 stratégies de territoire

Les CCAS et CIAS sont rarement les premiers cités quand on parle de logement et d’hébergement d’urgence. Et pourtant, leur rôle de premier accueil social inconditionnel, leur mission de prévention, d’accès aux droits et d’accompagnement social en font des acteurs clés sur leur territoire.

Trois CCAS/CIAS témoignent de leur implication dans ce champ pour accompagner leurs habitants face au mal logement.

Intervenants :

  • Nancy Clark, directrice du CCAS de Concarneau
  • Vanessa Lucadou, directrice du CCAS de Goussainville
  • Marie-Françoise Toquet, responsable du pôle « aide et développement social » du CIAS Territoires Vendômois

14h30 : Table ronde - Le logement pour tous, un vœu pieux ?

Depuis plus de 30 ans, c’est la logique de parcours « en escalier » qui prévaut : de la rue, à l’hébergement d’urgence à un hébergement aidant à la réinsertion, puis au logement adapté et enfin au logement ordinaire. Une volonté de changer de paradigme existe néanmoins depuis plusieurs années avec le développement de la logique du « logement d’abord », réaffirmée dans le plan quinquennal du Gouvernement. Mais au-delà des ambitions politiques, le manque de places de logements pérennes et l’absence de fluidité entre l’hébergement et le logement nous rappellent à la réalité. Car pour mettre en œuvre le logement d’abord, encore faut-il rendre véritablement effectif le droit au logement et faire du logement un réel outil d’insertion.

A leur niveau, les CCAS s’impliquent pour faciliter cet accès ou le maintien dans un logement autonome via leurs démarches de prévention des expulsions ou d’intermédiation locative.

Comment concrètement fluidifier le parcours résidentiel des personnes et faciliter l’accès pérenne à un logement ? Comment articuler les stratégies nationales sur le sujet avec la réalité des territoires et le manque de logements ?

Intervenants :

  • Sylvain Mathieu, délégué général de la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (DIHAL)
  • Charline Leroy-Diaz, directrice adjointe du CCAS de Nice
  • Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre
  • Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat (USH)

16h10 : Conclusion

 

  • Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire de Strasbourg, vice-présidente de l’UNCCAS, Adjointe au Maire de Strasbourg
  • Ian Brossat, adjoint au Maire de Paris (sollicité)
Retour en haut de page