J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Lieu ressources pour le soutien aux personnes isolées ou souffrant de solitude

Lieu ressources pour le soutien aux personnes isolées ou souffrant de (...)

Dans le cadre de la complémentarité de ses services pour la population âgée, le CIAS à l’Ouest de Rennes, après une étude étalée sur cinq ans, ouvre un lieu ressource pour les aidants de personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap, et pour les personnes isolées. La Longère, édifiée à partir d’un patrimoine local, est ouverte du lundi au samedi, voire le dimanche, et a la particularité d’associer des professionnels de l’action sociale,médico-sociale et une soixantaine de bénévoles regroupés en association. Le projet vise à libérer du temps aux aidants pour permettre le ressourcement par des activités de créativité. Il vise à offrir les conditions d’accueil nécessaires à la création de lien social pour les seniors isolés. Ceci, grâce à une programmation culturelle reposant sur des partenariats avec des artistes locaux, l’école de musique, etc.

Contexte

Le projet complète l’offre de services proposée aux personnes âgées. En effet, le CIAS œuvre déjà avec un service d’aide et d’accompagnement qui suit au quotidien environ 600 personnes, un service de soins infirmiers à domicile de 58 places permet le soutien actif des plus dépendants. Un service de portage de repas à domicile et de téléassistance complète l’offre de services. Cependant, le CIAS a pu vérifier que certaines personnes âgées autonomes sont isolées physiquement ou socialement subissant une solitude délétère au point de vue de la santé et de l’avancée en âge.Il a voulu, avec les élus locaux, répondre à ces besoins exprimés ou cachés. Après une étude étalée sur 5 ans, le CIAS a ouvert un lieu ressource pour les aidants de personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap, et pour les personnes isolées. C’est une réflexion collective qui a poussé le CIAS à interagir et à associer des bénévoles à la réflexion. Ces derniers se sont impliqués avec force et conviction dans ce projet.

Description / Fonctionnement de l'action

La Longère est un site innovant avec des espaces consacrés au ressourcement. Il est dédié aux aidants naturels qui accompagnent au quotidien un conjoint, un parent, ainsi qu’aux personnes isolées en recherche de lien social. Ces personnes sont orientées par les services d’aide à domicile ou par un élu en charge de l’action sociale des personnes isolées ou en demande de répit. Ils peuvent bénéficier d’un service de transport avec des véhicules adaptés par les bénévoles de l’association, profiter de la programmation artistique et culturelle de la Longère et des permanences au café-campagne animées par des professionnels et/ou des bénévoles.
Le « café campagne » est au centre du fonctionnement et de l’organisation du lieu ressources. Convivial, atypique, géré dans une dimension participative entre professionnels, bénévoles, et citoyens, cet espace ouvert à un large public facilite la rencontre, mais aussi l’information au quotidien, ainsi qu’un moment de bien être, de détente… Il est possible de venir faire une pause tout au long de l’année et sans rendez-vous, de venir seul ou accompagné : bar, journaux, livres et jeux de société sont à disposition. Enfin, pour garder de l’appétit culturel et se divertir, plusieurs rendez-vous sont programmés à La Longère, notamment dans la grande salle pour tous publics, en complémentarité avec les différentes propositions socioculturelles des partenaires sur le territoire : spectacles vivants, expositions, conférences, discussions thématiques.
Les « causeries du jeudi » offrent un espace favorable à la discussion et à l’échange autour de diverses thématiques : social, culturel, divertissement… Elles sont animées par une personne expérimentée ou experte en son domaine et peuvent se dérouler à la suite de la projection d’un film.
Les rendez-vous culturels et festifs de la Longère sont des rencontres et des découvertes, de certaines richesses culturelles du territoire pour se divertir, penser, sentir et agir…Des sociologues ont redécouvert des vertus aux bistrots et autres cafés de quartier, comme lieux d’échanges ou d’expression, de connaissance des uns et des autres, bref avec un rôle social évident. 
Depuis janvier 2014, le CIAS s’est engagé officiellement dans la démarche de mobilisation nationale MONALISA et à ce titre fait partie du conseil d’administration de cette instance.Une véritable organisation rationnelle est en place avec des référents (médecins, commerçants, élus) pour que les personnes âgées isolées, subissant la solitude, soient visitées et incitées à venir se ressourcer dans un lieu convivial, avec des échanges et des activités permanents. Par ailleurs, un numéro unique est affiché pour tout contact ou signalement.
La Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie a salué ce projet et procédé le 20/12/2013 à l’inauguration de cet équipement. 

Bilan

Aller vers les autres, offrir du répit, tisser du lien social, accueillir et avoir une écoute attentive, c’est la mission de la Longère. Mais ce projet n’aurait pas cette force sans pouvoir s’appuyer sur un lieu ressources innovant et avec l’appui de nombreux partenaires (bénévoles, institutionnels et associatifs).

Points positifs : c’est un lieu ressources innovant sur un territoire intercommunal péri urbain. Les liens sociaux et humains sont renforcés au travers des rencontres, activités et spectacles. Il propose une nouvelle palette de services pour une intervention sociale plus complète pour les personnes âgées d’un territoire. La participation de différents acteurs autour de ce projet est très importante (bénévoles, professionnels, partenaires, etc.).

Points négatifs : ce projet a vu le jour grâce à un effort financier conséquent du CIAS. Ce dernier a des difficultés à mobiliser durablement des financements pour le fonctionnement pour ce type d’équipement.

L’activité 2014 en quelques chiffres : 
- 96 personnes inscrites,
- 14 activités régulières dont 7 animées par des professionnels et 7 par des bénévoles,
- mise en place de groupes de paroles pour les parents accompagnant des enfants en situation de handicap (action proposée à la demande des parents),
- pour 2015, préparation du montage d’une équipe citoyenne chargée d’aller au devant des personnes, à leur domicile (dans le cadre de l’adhésion au réseau MONALISA).

Moyens

Moyens humains :
- la coordinatrice du service polyvalent d’aide et de soins à domicile,- la conseillère en économie sociale et familiale,
- la psychologue,- 4 adjoints administratifs affectés aux prestations des personnes âgées à domicile,
- 1 médiatrice socio-culturelle en charge de la programmation des différents temps de la structure et de l’animation du café campagne, d’ateliers culinaires, arts plastiques, causeries du jeudi (création de poste).

Budget : 
Investissement de 1 711 751 euros (financé à 46 % par le CIAS) et frais de fonctionnement annuels de 166 100 euros

Les partenaires

Partenaires opérationnels

L’implication d’un réseau de plus de 60 bénévoles (association 1901 Part Âges). L’ensemble des partenaires institutionnels : ARS de Bretagne, conseil général 35, CLIC du territoire, les 7 communes adhérentes au CIAS à l’Ouest de Rennes, les EHPAD, les CMP et de nombreux partenaires dans le champ sanitaire, médico-social et associatif, etc. 

Ils financent l'action

L’investissement a été partiellement financé par l’Etat (16,5 %) et la Région (36,7 %)

Les observations du CCAS/CIAS

Cette expérience mérite d’être valorisée car elle facilite l’aide aux aidants, elle lutte activement contre l’isolement des personnes fragilisées, source de dégradations physiques et psychiques aggravantes.Elle favorise l’épanouissement personnel et contribue à développer des actions de prévention dans le domaine de la santé. Elle permet d’associer dans une démarche citoyenne et participative des acteurs d’un même territoire. Ce concept est innovant, n’ayant pas de structure similaire en Ille et Vilaine.

Photo : Wikimedia Commons / Mélanie Huguet

Retour en haut de page