J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Libre service social

Libre service social

Contexte

Le Libre service social a été créé, en 1995, en alternative aux Restaurants du Cœur et aux distributions de colis alimentaires assurées par les associations caritatives intervenant alors à Issy-les-Moulineaux. La création du Libre service social a permis aux bénéficiaires de devenir actifs dans leurs achats. A l’époque, le projet a été élaboré en collaboration étroite avec les associations caritatives de la Ville (Secours Catholique, Croix-Rouge, Société Saint-Vincent de Paul). Ces acteurs restent aujourd’hui des partenaires essentiels du Libre service social.

En 2009, les CCAS d’Issy-les-Moulineaux et de Vanves ont décidé de mutualiser leurs services d’aide alimentaire. Ainsi, suite à la signature d’une convention, le Libre service social est désormais accessible aux Vanvéens comme aux Isséens.

Description / Fonctionnement de l'action

L’accès à l’épicerie sociale est attribué en commission permanente du CCAS. La commission étudie les enquêtes sociales présentées par les travailleurs sociaux de la Circonscription de la vie sociale (CVS – service social du conseil général). Les accès sont accordés pour une durée de 3 mois. Le budget constitue la base de calcul du quotient journalier qui sert de barème à la commission. Approvisionnement :
Les denrées distribuées au Libre service social (LSS) proviennent majoritairement de la collecte de la banque alimentaire qui a lieu chaque année, le dernier week-end de novembre. Mais les stocks sont complétés par divers approvisionnements : banque alimentaire d’Île-de-France une fois par semaine + approvisionnement en fruits et légumes par Auchan tous les jours de la semaine + autres magasins de la ville + commandes.

Ouverture :
4 demi-journées par semaine + permanence jusqu’à 19h un soir par semaine pour les personnes qui travaillent ou sont en stage.

Rôle des bénévoles :
Le rôle des bénévoles est très important au sein de l’épicerie sociale. Chaque semaine, environ 50 personnes donnent de leur temps et s’investissent autour de deux missions principales :
- la préparation des denrées alimentaires (tri, réapprovisionnement des rayons…)
- la distribution (accompagner les bénéficiaires dans les rayons et décompter les achats sur les crédits). 

La distribution se fait individuellement : un bénévole accompagnant un bénéficiaire et le conseillant au besoin dans ses choix, tout en respectant les crédits alloués dans les différents domaines de l’épicerie : crédit épicerie - crédit frais – crédit hygiène.
Il s’agit d’un « libre service », ce qui signifie que le bénéficiaire fait ses courses lui-même et peut donc se servir librement dans les rayons.

Ateliers :
De nombreaux ateliers ont lieu en faveur des bénéficiaires du LSS : ateliers cuisine, coiffure, jardinage, informatique…

Bilan

Le Libre service social est une structure à taille humaine, au sein de laquelle l’échange et le dialogue sont essentiels. En 2009, 256 familles y ont été aidées, soit 600 personnes. Environ 100 familles y sont accueillies chaque semaine.

Les échanges qui se déroulent au cours des ateliers, conjugués aux liens de confiance qui s’instaurent, facilitent généralement l’émergence de besoins jusqu’alors non exprimés. C’est également l’occasion de connaitre le bénéficiaire sous un autre angle (richesses et expériences, connaissances dans divers domaines…). Les conditions sont alors optimales pour qu’un début d’accompagnement social se produise. Le lien social qui en résulte peut constituer le terrain d’une voie vers l’insertion sociale, voire socio-professionnelle.Difficultés rencontrées : l’augmentation de la fréquentation en 2009-2010 a entrainé des carences d’approvisionnement.

Moyens

Moyens humains :
- 2 salariés sur place
- présence de l’assistante sociale du CCAS lors des distributions
- encadrement par le responsable solidarités du CCAS
- 1 chauffeur tous les matins avec un camion réfrigéré
Budget : environ 100 000 euros (locaux, personnels, logistique…)

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Associations caritatives : Collectif des associations caritatives d’Issy-les-Moulineaux et de Vanves (CACIV) : Secours catholique, Croix-Rouge, Société Saint-Vincent de Paul. Ces associations sont pleinement associées au fonctionnement de la structure.

Ils financent l'action

Ville d’Issy-les-Moulineaux : mise à disposition d’un camion réfrigéré et d’un chauffeur chaque jour de la semaine.

Investissement et fonctionnement : budget du CCAS.

Pas d’autre soutien financier.

Les observations du CCAS/CIAS

La création du Libre service social a permis aux bénéficiaires de devenir actifs dans leurs achats. Cette passerelle vers l’insertion permet d’aider les ménages à préserver leur dignité car les choix proposés dans un libre service engendrent aussi un respect de la culture et des goûts alimentaires.Depuis sa création, le Libre service social est un formidable outil, qui n’a de cesse d’évoluer pour s’adapter aux besoins de la population et au contexte socio-économique.

Ainsi, pour faciliter l’accès du Libre service social aux bénéficiaires qui travaillent ou suivent une formation, l’épicerie est ouverte, depuis le début du mois d’octobre 2009, jusqu’à 19h le jeudi. Cela, pour accueillir une catégorie de population jusque là un peu négligée, mais pour laquelle l’aide alimentaire s’avère également nécessaire.

Photo : Wikipedia Commons / Metropolitan

Retour en haut de page