J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Les CIAS en action - 1 - La Ténarèze

Les CIAS en action - 1 - La Ténarèze

Créé au 1er janvier 2015, le CIAS de la Ténarèze couvre le territoire de la communauté de communes du même nom dans le Gers. Les 26 communes membres de cette intercommunalité représentent 15 014 habitants.

Description / Fonctionnement de l'action

Un CIAS fortement impliqué dans l’éducation

Initialement créé en janvier 2015 pour gérer des établissements et services (EHPAD, soins infirmiers, relais assistante maternelle, crèche, repas à domicile, aire d’accueil des gens du voyage), le CIAS de la Ténarèze s’est rapidement impliqué auprès des jeunes via notamment des « Emplois vacances jeunes ».

Le dispositif mis en œuvre par le CIAS est assez simple : les jeunes de 14 à 17 ans sont employés par la collectivité durant les congés scolaires. Ils perçoivent une indemnité de 150€ pour 15 jours. Leurs semaines sont aménagées de façon à mixer formation et sensibilisation sur des sujets qui les concernent (drogue, éducation sexuelle etc.). Ils travaillent 4 matinées par semaine dans un service public tandis que la 5ème matinée est réservée aux actions de sensibilisation. En 2015, le dispositif a accueilli 80 jeunes, puis 120 en 2016.

Au 1er janvier 2016, le CIAS est confirmé dans son rôle d’« acteur de l’éducation ». La communauté de communes décide de se doter de la compétence jeunesse et la confie naturellement au CIAS. Celui-ci prend donc à sa charge le péri-scolaire et les contrats enfance-jeunesse de la CAF ainsi que la compétence PEDT (Projet Educatif Territorial) intégrée de facto lors de la prise de compétence « enfance-jeunesse ».

Le projet éducatif territorial intercommunal piloté par le CIAS

Pour l’ensemble des élus, un élément est indispensable à la mise en œuvre du PEDT intercommunal : la consultation de tous les acteurs concernés. Les parents d’élèves, les enseignants, les directeurs de structures d’accueil et les associations œuvrant pour l’éducation se joignent aux élus et institutionnels pour construire le PEDT : l’avis de chacun compte.

Le territoire est alors découpé en 4 zones permettant d’organiser des réunions de consultations et de débats pour l’élaboration du PEDT qui concernera les 3 428 enfants et jeunes de 0 à 24 ans vivant sur le territoire de la communauté de communes. Les objectifs du projet sont multiples : la réussite scolaire, le bien- être des enfants, le mieux vivre ensemble, la réduction des inégalités.

Au bout d’à peine 6 mois et après une cinquantaine de réunions : le PEDT est quasi bouclé. On organise des formations pour les agents du CIAS, en complément d’un catalogue des actions à mener dans le cadre du PEDT.

En septembre 2016, c’est la première rentrée « intercommunale » pour les élèves de la Ténarèze, et déjà des actions complémentaires sont en réflexion. La Caisse Primaire d’Assurance Maladie propose une opération de prévention et de santé concernant l’hygiène bucco-dentaire des élèves. Le CIAS projette d’ouvrir le dispositif sur 3 villes supplémentaires d’ici juin 2019.

De 0 à 104 ans : le CIAS répond aux besoins sociaux de tous les âges

Bien sûr le CIAS de la Ténarèze n’intervient pas uniquement dans l’éducation. En effet, il exerce aussi d’autres compétences : personnes âgées, personnes handicapées, petite enfance, santé et instruction de dossiers d’aide légale. Ainsi, comme le souligne monsieur , son directeur : « le CIAS intervient pour tous les publics : de 0 à 104 ans ».

Il développe par exemple le programme « Entour’âge en Ténarèze » englobant 6 villes qui, avec le soutien de la MSA et du service APA du conseil départemental identifie et rompt l’isolement des personnes âgées qui ne se déplacent plus pour différentes raisons. Certains aînés ont ainsi pu revoir des amis qu’ils n’avaient pas vus depuis des années, par solitude ou faute de moyen de déplacement.
Le CIAS a depuis ouvert un Ehpad avec un accueil de jour qui tend à devenir lui aussi intercommunal.

En Résumé

  • Un CIAS identifié et reconnu comme un des acteurs clés dans l’éducation des jeunes du territoire
  • Le CIAS porteur du Projet Educatif Territorial intercommunal
  • Des compétences qui répondent aux besoins de tous les âges
  • Une concertation indispensable à la réussite du PEDT
  • Pas de fusion prévue par la loi NOTRe sur ce territoire de plus de 15 000 habitants

Un forum "ma retraite, mes droits en santé" a rassemblé plus de 400 personnes intéressé par cette thématique. Il a suscité un fort intérêt pour les personnes se sentant concernées.

Le CIAS a récemment signé la charte PNSS qui permet de mettre en place différentes actions sur le périscolaire, le "bien manger" et tout cela de façon intercommunale.

Photo : Vue de Condom depuis la route de Fourcès
Wikimedia Commons / Oxxo

Bilan

Bilan très positif. Sur un territoire comme celui du Gers, cette démarche a ouvert beaucoup de porte et l’intercommunalité apporte beaucoup. C’est un dispositif qui a aussi énormément intéressé les autres acteurs du territoire.

Le CIAS va bénéficier d’une subvention de la Fondation Bruneau d’ici mai 2019, pour bénéficier d’un transport adapté pour les différentes activités.

Grâce à un réseaux solide, en 2018, le CIAS a pu soutenir une association sportive. LE but était de leur trouver des locaux pour qu’ils puissent produire leurs activités. Cette action a été possible car le CIAS a pu faire jouer l’intercommunalité et l’association a trouvé ses locaux dans les villes du territoire.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Conseil Départemental, Caisse d’Allocations Familiales, Caisse Primaire d’Assurance Maladie, Mutualité Sociale Agricole, Centre Local d’Information et de Coordination, Secours Catholique, Croix Rouge, Secours Populaire, EDF, Associations d’insertion, Organismes logeurs, les établissements sanitaires et médico-sociaux, la MDPH, la MAIA, les associations tutélaires, les médecins et infirmiers libéraux du territoire, les services d’aide et d’accompagnement à domicile, les Associations diverses œuvrant pour la prise en charge des personnes âgées et/ou handicapées France Alzheimer, les Organismes de formations et le réseau ARPEGE, la PMI.

Ils financent l'action

Conseil Départemental, Caisse d’Allocations Familiales et caisses de retraite, les mutuelles, la Mutualité Sociale Agricole, la Caisse Régionale d’Assurance Maladie, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, la DDCSPP (PNNS), l’Agence Régionale de Santé.

Retour en haut de page