J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Les CCAS et l’UDCCAS de Mayotte en immersion parrainée en métropole

Les CCAS et l'UDCCAS de Mayotte en immersion parrainée en (...)

Dans le cadre du programme de professionnalisation DESIGN PALAS, co-financé par le Fonds Social Européen, les CCAS et l’UDCCAS de Mayotte participent à une immersion en métropole auprès de CCAS et CIAS parrains. Mardi 22 mars, ils ont été accueillis au siège de l’UNCCAS par le président Luc Carvounas et l’équipe de la délégation générale.

Cette initiative de parrainage vise à doter les professionnels des CCAS mahorais de compétences pratiques et concrètes en favorisant le transfert mutuel de savoirs et en s’appuyant sur la découverte et l’échange d’expériences. C’est une initiative d’apprentissages réciproques.

Cette semaine, les CCAS mahorais ont pu découvrir la diversité des actions des CCAS/CIAS parrains en lien avec la diversité des thématiques prioritaires de leur territoire.

Mardi, en présence du président Luc Carvounas, de la délégation générale et des équipes de l’UNCCAS, les 17 CCAS et l’UDCCAS de Mayotte ont démarré leur programme d’immersion.

Dès mardi après-midi, les professionnels mahorais ont été accueillis par les élus et les membres des différents CCAS/CIAS participant à l’immersion à savoir :les CCAS d’Amiens, de Meuse Grand Sud, de Laval, d’Hirson et de Saumur.

Retour sur l’immersion de chaque groupe

CCAS d’Hirson

Les CCAS mahorais ont découvert les pôles économie sociale et solidaire et des ateliers et chantiers d’insertion (bâtiment et espaces verts maraichage local, ferme pédagogique, magasin solidaire…). Un temps fut aussi consacré au bien-être des seniors.

CCAS d’Amiens

Les professionnels des CCAS mahorais ont échangé sur l’accompagnement des personnes âgées et des personnes handicapées autour de thèmes tels que le maintien à domicile, l’accessibilité, le portage de repas, la téléassistanc. Une visite de la Maison HAPI (Habitat Autonomie Prévention Indépendance), a ainsi été organisée. Les sujets de la précarité alimentaire et de la parentalité ont aussi été appréhendés avec une visite de l’espace de vie sociale et d’un jardin solidaire.

CIAS de Meuse Grand Sud

A l’instar du CCAS d’Amiens, l’immersion professionnalisante s’est axée autour de plusieurs visites d’ateliers et de chantiers d’insertion ainsi que d’un jardin et d’une épicerie solidaire.

CCAS de Saumur

Les mahorais se sont également rendus dans une épicerie sociale gérée par le CCAS local. Ils ont ensuite pu découvrir le fonctionnement du centre communal de santé et de la maison pluridisciplinaire mais aussi les établissements pour personnes âgées et le centre social avec ses ateliers et jardins partagés, familiaux.

CCAS de Laval

A Laval, une présentation du contrat de ville-santé mentale a été faite. Un exposé qui a précédé une visite d’une épicerie sociale et d’un chantier d’avenir.
Précédemment les professionnels mahorais avaient été invités à découvrir la plateforme de services médico-sociaux du CCAS pour personnes âgées et personnes handicapées ainsi que le pôle accueil aidants -aidés.

Un séjour immersif rempli de partages d’expériences et d’échanges de pratiques entre pairs. L’objectif étant de faire avancer l’action sociale sur l’ensemble des territoires. Une immersion qui marque un premier pas vers un lien durable entre ces équipes de CCAS.

Retour en haut de page