J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Les CCAS et CIAS en alerte Grand Froid

Les CCAS et CIAS en alerte Grand Froid

Face à la vague de froid, le dispositif d’hébergement des sans-abris piloté par l’Etat est renforcé. Sur décision des préfets, le plan Grand froid a ainsi été déclenché dans 68 départements le 27 février. L’activation opérationnelle du plan se traduit par l’intensification des maraudes, un renforcement des équipes du 115, l’allongement des horaires d’ouverture des accueils de jour et de nuit et l’ouverture de places supplémentaires.

Un dispositif de veille et de suivi de la mobilisation des places d’hébergement mobilisées est mis en place durant l’hiver. Des remontées hebdomadaires relatives aux capacités d’hébergement – places ouvertes, mobilisées et occupées, demandes non pourvues – sont réalisées du 30 octobre au 31 mars. Ces données sont publiées régulièrement sur le site internet du Ministère de la Cohésion des Territoires.

Quelques chiffres clés

  • 16 404 places mobilisées par l’État au titre de la période hivernale, en lien avec les collectivités locales et les associations ;
  • 149 000 places ouvertes et mobilisées au total (comprenant les places d’hébergement pérennes ouvertes tout au long de l’année) ;
  • 5 344 places supplémentaires ouvertes depuis l’activation du plan Grand froid dans 69 départements.

Quelles actions de la part des CCAS et CIAS ?

Comme chaque année, les CCAS et des CIAS sont à la manœuvre pour appuyer les services de l’Etat et les associations dans la mise à l’abri des personnes vulnérables. Ils agissent pour identifier et mobiliser de nouvelles places d’hébergement (mise à disposition d’équipements municipaux, gestion de centres d’hébergement d’urgence ou de places de logements transitoires…) et accompagnent les personnes les plus vulnérables lors de cette période charnière.

Cela a conduit la presse à relayer récemment de nombreuses actions de ce type, par exemple à :

Pour aller plus loin :

Retour en haut de page