J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Les CCAS/CIAS face au Covid-19

Les CCAS/CIAS face au Covid-19

Quelles activités maintenir ? Quelle organisation adopter ? Alors que l’heure est à la restriction des déplacements et à la distanciation, mais que les besoins sociaux demeurent ou apparaissent, l’Unccas recense les actions signalées par les CCAS et CIAS pour faire face à la crise.

Fiches actions

La Fabrique des CCAS/CIAS de l’Unccas consolide des fiches synthétiques présentant une sélection de dispositifs mis en place actuellement par les adhérents de l’Unccas. Vous souhaitez faire connaître une initiative ? Contactez lafabrique@unccas.org

A lire sur le web

La presse régionale et locale, les sites des collectivités, les médias spécialisés dans l’action sociale recensent de très nombreuses autres initiatives. Quelques exemples ci-dessous :

Arles (13)

Tous les services à domicile sont maintenus. Une plateforme téléphonique exceptionnelle est mise en place de surcroît pour les personnes isolées.

En savoir plus

Caen, Hérouville-Saint-Clair, Lisieux, Bayeux (14)

Plusieurs services sont proposés ou maintenus durant la période : accès prioritaires aux commerces de proximité pour les séniors, service d’aide aux courses, numéros d’information...

En savoir plus sur le site de France 3

Falaise (14)

Le CCAS garantit une permanence téléphonique pour l’aide à domicile des personnes âgées, l’urgence alimentaire et la domiciliation, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h.

Le pôle social du CCAS reste ouvert mais uniquement sur rendez-vous, notamment pour la distribution des bons alimentaires ou la domiciliation du courrier.

Ajaccio (2A)

Le CIAS maintient ses services aux séniors. L’accueil physique du service social est fermé, mais l’accompagnement pour l’accès aux droits est assuré par téléphone.

En savoir plus

Guingamp (22)

L’accueil est fermé mais un nouveau service de veille téléphonique est mis en place pour les personnes âgées et fragiles.

Lire l’article du Télégramme

Lannion (22)

Un service de veille sociale téléphonique est proposé, en lien avec le service de portage de repas, organisé pour servir de nouveaux bénéficiaires.

Lire l’article de Ouest-France

Périgueux (24)

Un plan d’actions permet de préserver un accueil social priorisé (téléphonique et au besoin phusique). Les services à domicile se concentrent sur la toilette et le repas mais sont maintenus. Le Centre d’hébergement et de réinsertion sociale reste ouvert pour les personnes vulnérables ainsi que les maisons relais et le foyer des Jeunes Travailleurs, organisé pour permettre aux jeunes d’être en situation de confinement en confinement le cas échéant.

Lire l’article du site de France 3

Montélimar (26)

Le CCAS est fermé au public avec accueil téléphonique au 04.75.00.26.02, distribution des courriers sur rendez-vous téléphonique.

Douarnenez (29)

Un recensement sur un registre nominatif confidentiel est proposé, permettant de répondre à des besoins exceptionnels (ravitaillement, mobilité...). L’épicerie solidaire est fermée, mais remplacée par des colis livrés à domicile pour les plus démunis.

Lire l’article de Ouest-France

Le Relecq-Kerhuon (29)

Les personnes connaissant une personne âgée isolée ont été invités à la signaler au CCAS, qui prendra de ses nouvelles par téléphone tous les deux jours.

Lire l’article du Télégramme

Toulouse (31)

L’espace Social du Grand Ramier qui accueille les Toulousains en grande précarité (sans ressources ou bénéficiaires des minimas sociaux) continuera à servir des repas chauds midi et soir jusqu’au 31 mai, dans le cadre de la prolongation de la trève hivernale.

Les mises à disposition de l’ancien EPHAD situé Faubourg Bonnefoy pour femmes seules ou avec enfants et le gymnase pour des mises à l’abri avec une capacité de 104 places seront prolongées.

Bordeaux (33)

Le service social assure un accueil téléphonique et un accueil adapté pour les situations d’urgence des personnes sans ressources à l’Hôtel de ville de 9 à 12 et de 14 à 16h.

En collaboration avec les principaux acteurs de l’urgence sociale, des équipements municipaux pouvant servir de lieux d’accueil vont être recensés en attente des dispositifs gouvernementaux

Un appel au bénévolat et proposition de services (garde d’enfants, courses, etc.) a été lancé, s’appuyant sur une refonte en cours de la plateforme internet jeparticipe.bordeaux.fr avec ouverture d’un volet "entraide Covid 19".

D’autres réseaux d’entraide sont mobilisés : Wanted, Geev, services civiques Unis-cités, etc.

La Teste-de-Buch (33)

L’accès à l’épicerie sociale et à la banque alimentaire est préservé, en fonction des approvisionnements et en respectant strictement les consignes sanitaires. La gestion de l’aide alimentaire est maintenue et tous les bénéficiaires seront informés si un changement d’organisation devait être mis en place.

Les personnes à mobilité réduite et/ou de plus de 70 ans dont les conditions d’isolement seront vérifiées par le CCAS peuvent bénéficier d’un portage de repas ou être accompagnées pour les courses ou pour un rendez-vous urgent.

Contact au 05 57 73 69 80 du lundi au vendredi de 8h30 à 17h15 (sous réserve d’adaptation)

Agde (34)

Le CCAS met en place une cellule de veille et de conseil pour la population, joignable au numéro 04 67 94 66 25. Un référent coronavirus a été désigné pour suivre les demandes et renseigner les personnes.

Par ailleurs, pour les personnes qui sont recensées comme fragiles, le CCAS met en place un dispositif de portage des repas à domicile à condition de s’inscrire auprès du numéro ci-dessus référencé.

Châteauroux (36)

Le CCAS s’est associé à la Protection Civile pour contacter toutes les personnes isolées connus des servies (notamment via le dispositif Canicule) afin de prendre connaissance de leur situation et de leur expliquer les consignes de confinement et d’hygiène à respecter.

Lire l’article de La Nouvelle République

Grenoble (38)

Une partie des services sont fermés. Les agents libérés de leur fonction habituelle sont réaffectés à d’autres services rencontrant des besoins renforcés : Ehpad, veille téléphonique...

La cuisine centrale habituellement dévolue aux cantines scolaires est maintenue pour devenir une aide alimentaire d’urgence.

Des garderies sont proposées aux personnels soignants, policiers, gendarmes et pompiers.

La plateforme Grenoble Voisins Voisines ambitionne de permettre d’organiser l’entraide et l’échange de conseils entre habitants.

En savoir plus

Salins-les-Bains (39)

Une permanence sera assurée en mairie deux fois par semaine.

Les personnes pourront recevoir une aide alimentaire en lien avec la banque alimentaire.

Pour éviter le croisement des personnes et assurer la sécurité des agents, il est demandé aux personnes de prendre rendez-vous au CCAS au 03 84 73 22 68.

Nantes (44)

Les services essentiels proposés aux personnes âgées sont maintenus : portage repas, Clic

Les aides d’urgence seront délivrées au CCAS, place Saint-Similien, sur rendez-vous. Il est nécessaire d’appeler avant de se déplacer, via Allônantes ou de se connecter à eservices solidarités (Ces démarches en ligne vous permettent de : contacter le CCAS pour décrire votre situation, formuler une demande et transmettre toutes les pièces justificatives qui vous semblent utiles ; consulter les pièces justificatives déjà transmises au CCAS).

Le service de domiciliation reste ouvert : retrait du courrier et inscription

Les douches de l’Espace Agnès Varda sont maintenues, ainsi que la restauration

Le centre nantais d’hébergement des réfugiés et le Centre d’hébergement et de réinsertion sociale « La Parenthèse » restent ouverts.

Saint-Lô (50)

Un accueil téléphonique pour les services sociaux est proposé.

Au Spasad, l’accueil physique est fermé mais l’accueil téléphonique est maintenu. Les prestations continuent d’être assurées mais des modifications de plannings sont possibles. Une information courrier va être diffusée aux bénéficiaires dès aujourd’hui.À la Villa Briovère, les espaces collectifs sont fermés mais l’accueil téléphonique maintenu.

Au centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), les espaces de rencontre sont suspendus ; seuls les accueils d’urgence sont maintenus.

Vannes (56)

Deux fois par semaine, le CCAS contacte part téléphone les séniors inscrits au serviceVannes Part’age ainsi que ceux inscrits sur le registre canicule, afin de les accompagner au mieux et leur rappeler les conseils de prudence. Il intervient à domicile chez les personnes prioritaires, pour effectuer la toilette, la livraison des repas, la gestion des courses.

Lire l’article de Ouest-France

Armentières (59)

Face à la pénurie de matériel, les agents du CCAS ont organisé des ateliers municipaux de couture pour protéger les professionnels du soin et de l’aide à domicile (voir photo).

Argentan (61)

Le centre d’hébergement d’urgence continue de fonctionner. Il est ouvert jour et nuit, avec des accueils sur une plus longue durée.

L’épicerie sociale reste ouverte avec le respect des mesures barrières pour lutter contre l’épidémie. La distribution se poursuit le lundi après-midi (14h-16h), le mercredi matin (9h30-11h30) et le vendredi après-midi (14h-16h).

Pour toute question urgente liée au service public, les habitants d’Argentan doivent contacter le 02 33 36 40 38 (du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30) ou adresser un e-mail à covid19@argentan.fr

Communauté de communes du Pays de L’Aigle (61)

Le CIAS s’est organisé pour accueillir les enfants des personnels de santé et propose un système de conversation par Skype avec les personnes âgées.

Lire l’article d’Actu.fr

Flers (61)

La commune de Flers a décidé de maintenir l’accueil physique au CCAS. Mais il est aussi possible de contacter la permanence téléphonique en mairie au 02 33 64 66 00 (de 8h15 à 12h15 et de 13h30 à 17h30).

Auxerre (76)

L’accueil de jour, le CHRS, le service d’action sociale sont ouverts.

Les espaces d’accueil et d’animation du CCAS sont ouverts uniquement pour l’accueil et l’orientation.

Les correspondants de nuit demeurent en activité à l’exception d’une mission.

L’accueil des victimes de violence conjugale est préservé.

Le portage de repas est maintenu.

Thonon Agglomération (76)

Le CIAS maintient ses services à domicile et son aide alimentaire, mais invite les bénéficiaires à recourir au paiement sur les plateformes en ligne plutôt qu’en espèces.

Lire l’article du Dauphiné Libéré

Buxerolles (86)

Une garderie a été mise en place pour les enfants des professionnels de santé et un service téléphonique avec appel régulier au domicile des personnes âgées a été organisé.

Lire l’article de la Nouvelle République

Poitiers (86)

Dès l’annonce des mesures de confinement, la Ville et la Communauté urbaine du grand Poitiers se sont organisées pour déployer un accueil spécifique pour les enfants des professionnels de santé du territoire.

Lire l’article de Centre-Presse

Saint-Junien (87)

Un service de portage de courses à domicile est proposé aux personnes isolées de plus de 70 ans et aux personnes en situation médicale fragile, quel que soit leur âge.

Lire l’article du Populaire du Centre

Photo : CCAS d’Armentières

Retour en haut de page