J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Les acteurs strasbourgeois cosignent un manifeste pour l’accueil des migrants vulnérables

Les acteurs strasbourgeois cosignent un manifeste pour l'accueil des (...)

Pour répondre à la crise migratoire et à la crise de l’accueil qui l’accompagne, le conseil municipal de la ville de Strasbourg a choisi de publier un manifeste « pour un accueil digne des personnes migrantes vulnérables », coproduit avec un large panel d’acteurs du territoire. Trois principes fondateurs de la démarche ont été définis afin de fournir une base commune d’engagement, de mailler au mieux le territoire et d’impliquer tous les acteurs concernés.

La ville porte un mandat de protection envers tous les habitants

L’hospitalité est décrite dans le document comme « une opportunité de développement de politiques inclusives et émancipatrices qui bénéficient à tous  ». Elle « s’inscrit en cohérence et dans la continuité de la politique de cohésion sociale [de la] collectivité ».

Les personnes migrantes vulnérables souhaitant trouver refuge doivent être accueillies, sans discrimination

Pour les acteurs strasbourgeois, il s’agit de concevoir un accueil inconditionnel, « reposant sur un accueil physique de qualité ». Il convient d’« aller vers » les publics, d’« écouter et a minima rediriger vers les structures compétentes ». L’idée principale est de poser les « premiers jalons d’une inclusion ultérieure par l’accès à l’apprentissage du français et l’accompagnement administratif ». La coopération territoriale doit créer une dynamique en ce sens.

L’inclusion sociale, économique et culturelle est possible et enrichissante

Le manifeste se réfère à la définition de l’inclusion sociale de la Commission européenne, c’est-à-dire permettre aux personnes en danger de pauvreté et d’exclusion de pouvoir bénéficier des ressources nécessaires pour jouir d’« un mode vie normal dans la société dans laquelle elles vivent ». Il s’agit pour ce faire de lutter contre les représentations, les peurs de l’autre et de « valoriser la richesse culturelle, économiques et sociales » apportée par la diversité, en s’appuyant sur l’action collective des partenaires du territoire.

Retour en haut de page