J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Le revenu minimum social garanti de retour à Grande-Synthe

Le revenu minimum social garanti de retour à Grande-Synthe

A l’occasion de ses vœux, Damien Carême, maire de Grande-Synthe et président du CCAS, a annoncé son souhait de remettre en place le Minimum Social Garanti. Versée par le CCAS aux foyers de la commune dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté, fixé à 855 €, cette aide locale avait été supprimée en 1992 lors de l’instauration du Revenu Minimal d’Insertion (RMI).

Alors que 33% des foyers de la commune vivent sous ce seuil, le coût évalué compris entre un million et un million et demi d’euros. « Il s’agit d’apporter des aides alimentaires, des aides aux transports, des aides à l’énergie, pour faire en sorte que plus aucun Grand-Synthois ne vive sous le seuil de pauvreté de 855 € mensuel par unité de consommation », précise Damien Carême.

Ouvert à tous les adultes majeurs résidant dans la commune, le versement du minium social garanti est conditionné par la signature d’un contrat avec le CCAS prévoyant un accompagnement social des titulaires.

Un projet ambitieux que la municipalité entend financer en redistribuant les revenus liés à l’activité industrielle du territoire et en bénéficiant des économies d’énergie qu’elle a récemment réussi à réaliser. La mise en place est prévue en mai 2019.

Voir la vidéo et comprendre le fonctionnement

Photo : CODinDK / Wikimedia Commons

Retour en haut de page