J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Le renoncement aux soins : une réalité pour la majorité des Français

Le renoncement aux soins : une réalité pour la majorité des Français

Opérant un rapprochement entre le non-recours aux soins pour raisons financières et le renoncement à la prise de rendez-vous en raison des délais d’attente, l’institut de sondage BVA constate, dans une étude pour France Assos Santé, que 63% des Français ont déjà renoncé à des soins ou reporté ces derniers. Dans 41% des cas, les motifs financiers étaient en cause. Dans 44% des cas, les délais d’attente étaient trop longs.

Fournissant de nouvelles données sur les temps de trajet et délais d’obtention de rendez-vous, l’étude révèle aussi qu’au cours des deux dernières années, 17% des Français se sont déjà rendus aux urgences hospitalières faute d’un médecin disponible à proximité de leur domicile.

Bien que l’étude rappelle la diminution du reste à charge pour les patients observée par la DREES, il apparaît que 58% des personnes interrogées ont le sentiment de voir les coûts augmenter. Et 67% d’entre eux disent être confrontés « de temps en temps voire souvent » à des dépassements d’honoraires.

Ces phénomènes ont un coût de santé publique : 64% des personnes interrogées constatent des changements « au niveau psychique ou physique » liés au renoncement à ces soins.

Retour en haut de page