J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Le logement d’urgence et la mise à l’abri en discussion à Matignon

Le logement d'urgence et la mise à l'abri en discussion à (...)

L’Unccas, représentée par Joëlle Martinaux, faisait partie des acteurs reçus mercredi par le Premier Ministre Edouard Philippe. Au cœur des objectifs : lever les blocages et identifier les opportunités de décloisonnement des structures pour améliorer l’efficacité des dispositifs.

En perspective :

  • renforcer les points SOS habitat et soins,
  • travailler avec l’hôpital pour que les sorties ne soit pas blanches, sans solution pour les malades sans abri,
  • allouer des places en crèches et établissements d’accueil de jeunes enfants (Eaje) pour les bébés des familles sans abri,
  • ne pas oublier les besoins spécifiques des personnes âgées se retrouvant à la rue, en lien avec les différents types d’établissements (résidences-autonomie, EHPAD...), en accordant une attention proportionnée à la santé des personnes,
  • s’appuyer sur les restaurants et sur les initiatives personnelles pour améliorer la distribution alimentaire,
  • réaffirmer le rôle des équipes mobiles de psychiatrie, dont les financements fléchés doivent aboutir sans délai
  • améliorer les dispositifs d‘accès à l’hygiène, aux douches, aux toilettes publiques...

Enfin, la présidente a réaffirmé l’importance de l’accompagnement social à toutes les étapes du parcours, indispensable pour dépasser les seuls enjeux de la mise à l’abri et se montrer à la hauteur des ambitions du plan Logement d’abord.

L’après-midi a également été l’occasion de rappeler les nombreuses initiatives déjà menées ou proposées par les CCAS et CIAS, dont la voix continuera d’être portée par l’Unccas afin d’adapter les dispositifs aux réalités de terrain.

Retour en haut de page