J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Le forum Louis Braille pour la sensibilisation au handicap

Le forum Louis Braille pour la sensibilisation au handicap

Contexte

En signant en 2007 une charte du handicap, la Ville et le CCAS de Vienne (30 000 habitants) se sont dotés d’un texte fondateur sur la politique voulue en matière de handicap. Ils ont ainsi affirmé leurs engagements communs d’intégration de la personne handicapée dans la vie de la cité. Des actions dans l’ensemble des domaines suivants sont, dès lors, entreprises ou renforcées : concertation / information, mobilité et transport, logement, emploi, enfance-éducation, vie à domicile, vie sociale, formation, culture, sports, loisirs et vacances.

Dans le cadre de ses engagements, le CCAS met un point d’honneur à la formation des personnels communaux (agents, chefs de service, élus et professionnels du tourisme) à l’accueil de personnes en situation de handicap, mais aussi à la mise en accessibilité des lieux touristiques et de loisirs. Preuve en est la signature en 2009 d’un contrat entre la Ville et la Région Rhône-Alpes pour faire de Vienne un territoire touristique pouvant accueillir les publics en situation de handicap : physique, auditif, visuel ou mental.

En 2009, le CCAS décide de renforcer les actions déjà menées dans les domaines de la concertation, de l’information, de la formation et de la culture. Il est question de mener une importante opération de sensibilisation, que ce soit auprès des personnels communaux à tous les niveaux de l’échelle de décision (agents, chefs de service, directeurs) afin d’encourager la prise en compte du handicap dans leur pratique professionnelle, ou auprès de la population non porteuse de handicap dans le but de favoriser l’intégration et l’égalité citoyenne.

Dans ce but, Vienne, ville de culture, souhaite faire reconnaître auprès du plus grand nombre l’intérêt de la collaboration du secteur social et des domaine artistique et culturel, notamment en matière d’intégration de la personne handicapée.

Organisé en novembre 2009, le forum Louis Braille, placé sous l’égide du bicentenaire de la naissance du célèbre inventeur, a permis de valoriser une sélection d’initiatives innovantes ou de parcours exceptionnels sur le thème « art, culture et handicap », mais aussi d’aider tout un chacun à mieux comprendre la différence, jusqu’à en reconnaître l’inestimable richesse.

Description / Fonctionnement de l'action

Organisé en collaboration avec le tissu associatif local oeuvrant auprès des personnes en situation de handicap physique, sensoriel ou psychique, le Forum Louis Braille s’articule autour de 2 journées de rencontres et de sensibilisation (vendredi 13 et samedi 14 novembre) et auprès de deux publics distincts :
- les professionnels du monde social et culturel au sens large,
- le grand public (toutes générations et de tous horizons).

L’ambition du CCAS à travers ce projet consistait à :
- favoriser les rencontres entre 3 univers distincts, mais aussi entre personnes en situation de handicap ou non ;
- changer le regard sur la différence ;
- susciter la participation des citoyens à l’intégration de la personne en situation de handicap dans la vie de la cité ;
- faire reconnaître la richesse des performances culturelles et artistiques de personnes en situation de handicap ;
- faire émerger des projets culturels ou artistiques participatifs pour, par ou avec des personnes en situation de handicap.

 

Le programme :

2 conférences et 4 ateliers simultanés permettant des échanges variés :
- art et handicap mental : la différence est richesse,
- soutenir des projets culturels, faciliter l’intégration des personnes handicapées,
- structurer une offre culturelle et patrimoniale accessible à tous,
- accueillir des personnes en situation de handicap dans un cadre social ou culturel,
- susciter les partenariats entre structures culturelles, médico-sociales et sociales,
- connaître et faire connaître une offre touristique et de loisirs pour tous ;

Il y avait également :
- Une vingtaine de stands permettant soit d’informer sur les actions menées par des associations ou des institutions auprès des personnes en situation de handicap, soit de valoriser les performances artistiques, culturelles ou sportives de personnes en situation de handicap ;
-  Des rencontres avec des personnes en situation de handicap : projection-débat-dédicace avec Pascal Duquenne, comédien trisomique primé au festival de Cannes pour son rôle dans « Le huitième jour » ;
- Des expérimentations en situation de handicap : parcours tactile, visite du marché les yeux bandés, jeu sensoriel ;
- Des représentations artistiques de personnes en situation de handicap mental, physique ou auditif (danse, théâtre, cinéma).
Pour maintenir la dynamique sociale et culturelle créée autour du Forum Louis Braille, le CCAS de Vienne et l’association coorganisatrice, Handicap Accessibilité Vienne et sa Région, ont décidé de publier et de diffuser largement, en avril 2010, une synthèse des échanges de ces rencontres. Cette synthèse est téléchargeable en cliquant ici ou disponible sur simple demande au 04 74 78 30 98 ou à bseguret@mairie-vienne.fr

Elle permet de restituer et de mutualiser la réflexion et les échanges d’expérience. En effet, elle comporte un compte rendu dynamique des 2 conférences et propose 4 boîtes à outils répondant aux problématiques de chacun des ateliers, suscitant ainsi une nouvelle fois la création de projets culturels et artistiques innovants pour ou avec des personnes en situation de handicap. Enfin, ce document permet de souligner et de prolonger la sensibilisation à la différence et au handicap.

La diffusion des 1 000 exemplaires papier a été optimisée, puisque les envois courrier ont été ciblés auprès des participants du forum et en réponse aux demandes formulées par des institutions volontaires pour diffuser l’information auprès de leur équipe et partenaires.

Une diffusion par voie électronique, avec toutes les possibilités de démultiplication que cela permet, a également été engagée grâce à un mailing auprès de 600 relais d’information.

Une telle action permet, encore aujourd’hui, de valoriser et de partager les fruits de la réflexion qu’a permis l’organisation du Forum Louis Braille en 2009.

Bilan

Les 450 professionnels ayant participé au forum ont largement manifesté leur satisfaction envers la qualité des interventions et des échanges. Un certain nombre ont même profité des résultats du colloque pour lancer ou finaliser un projet culturel pour, par ou avec des personnes en situation de handicap.

Le souci permanent de permettre un accès à tous à l’événement (salles et toilettes accessibles, programme disponible en braille et en gros caractères, signalétique adaptée, notes écrites des conférenciers, traducteur LSF dans un des ateliers) a été très apprécié par les personnes en situations de handicap diverses et leurs accompagnants. Seules quelques personnes en situation de handicap auditif ont rencontré des difficultés pendant certains échanges.

Un grand nombre de participants ont félicité le CCAS pour l’initiative et beaucoup souhaitent un nouveau rendez-vous en 2010, ce qui amène à prévoir une nouvelle édition sur un tout autre thème.

La programmation culturelle prolongeant le colloque a intéressé aussi bien les professionnels que les élus et la population locale. Plus de 300 personnes ont participé à l’ensemble des animations. La visite du marché les yeux bandés n’est pas passée inaperçue auprès des habitués, ni auprès des forains qui ont largement joué le jeu en permettant aux participants de déguster une large gamme de leurs produits. Enfin, les performances artistiques de personnes en situation de handicap ont ravi les spectateurs et marqué les esprits de beaucoup.

Les personnes en situation de handicap elles-même, qu’elles soient artistes, représentants d’associations ou habitants de l’agglomération, ont apprécié la considération que le public et la collectivité ont eu à leur égard et la façon dont leur différence respective a été présentée au cours de l’ensemble de la programmation.

Moyens

Budget : 15 000 euros

Moyens humains :
- 2 agents du CCAS chargés d’organiser les réunions mensuelles avec les partenaires et d’organiser les 2 journées de l’événement (environ 2 mois et ½ de travail).
- Une dizaine d’agents en soutien logistique sur place le vendredi,
- Une vingtaine de bénévoles.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

A.P.F. (Association des Paralysés de France Section de Vienne), VOIR ENSEMBLE Groupe de l’Isère, F.N.A.T.H. Fédération Nationale Section de Vienne, HANDIVIENNE Sport pour personnes handicapés Vienne, A.P.A.J.H. Association pour Adultes et Jeunes Handicapés Section de Vienne, ASSOCIATION POUR LA READAPTATION SOCIALE Vienne, A.D.P.A.H. Vienne, PASTORALE DE LA SANTE (Unité diocésaine de Vienne). L’ensemble de ces associations locales forment le groupement Handicap Accessibilité Vienne et sa Région (H.A.V.R.) très actifs auprès des collectivités locales.Office de tourisme du Pays Viennois, librairie Les Lucioles, cinéma les Amphis.

Ils financent l'action

Ville de Vienne, Communauté d’Agglomération du Pays Viennois, Conseil Général de l’Isère.

Les observations du CCAS/CIAS

Le fait de prolonger un colloque, qui s’adresse en premier lieu aux travailleurs sociaux, par une programmation culturelle et artistique est plutôt innovant et osé compte tenu des incertitudes pour une mobilisation importante. Pourtant, ces trois univers se sont largement mobilisés et tous se sont accordés pour souligner la réussite de l’initiative.

De plus, l’organisation par un CCAS d’un événement à portée culturelle dans un souci de sensibilisation à la différence est inédite en France. Il vaut son originalité notamment à la particularité du profil de sa directrice qui a également en charge la direction des affaires culturelles de la ville.

La réussite de cette opération tient enfin à la grande participation de la population à l’échelle régionale, alors qu’il s’agit d’une première édition. La qualité de la programmation a suffi à convaincre le grand public de l’intérêt à porter à un tel évènement. A en croire les avis exprimés, la réussite de cette expérience devrait largement bénéficier à une prochaine édition !

Photo : Wikimedia Commons / Anton Vlasov

Retour en haut de page