J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Le FIPHFP dresse un bilan de l’emploi accompagné

Le FIPHFP dresse un bilan de l'emploi accompagné

Institué dans le cadre de la loi n°2016-1088 du 8 aout 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, ce dispositif vise à permettre l’accès, le maintien et l’évolution dans l’emploi des personnes en situation de handicap à travers la combinaison d’un accompagnement médico-social et d’un soutien à l’insertion professionnelle (évaluation de la situation du travailleur handicapé, détermination de son projet professionnel et aide à sa réalisation, assistance à la rechercher d’emploi, accompagnement dans l’emploi en fonction de ses besoins, de son projet de vie et de son handicap).

A l’occasion du colloque international sur l’emploi accompagné organisé le 27 septembre à Angers, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), l’association ALPHA et le collectif ICI-Angers, ont présenté un premier bilan du dispositif, susceptible de concerner les agents des CCAS/CIAS.

Mis en œuvre dans le cadre d’expérimentations, les premiers résultats sont jugés prometteurs par le FIPHFP : 568 personnes en situation de handicap ont ainsi été suivies dans le cadre du dispositif, 54 actions ont été conventionnées au niveau national et 747 notifications auprès des MDPH ont fait mention de l’emploi accompagné dans les territoires. Ayant vocation à être généralisé sur l’ensemble du territoire, le dispositif sera financé en 2019, comme en 2018, à hauteur de 7,5 millions d’euros par l’Etat, le FIPHFP, en 2019 avec un complément budgétaire annoncé par le gouvernement dans le cadre du plan autisme.

Afin de répondre également aux besoins des employeurs, des prestations peuvent être sollicitées par les CCAS/CIAS ou tout autre employeur public ou privé souhaitant bénéficier d’un soutien dans le recrutement et le maintien dans l’emploi de travailleurs en situation de handicap. Dans ce cadre, le dispositif inclus l’appui d’un « référent emploi accompagné » auprès de l’employeur pour :

  • prévenir ou pallier les difficultés rencontrées dans l’exercice des missions confiées au travailleur handicapé ;
  • s’assurer des modalités d’adaptation au collectif de travail notamment par la sensibilisation et la formation des équipes ;
  • évaluer et adapter le poste et l’environnement de travail,
  • faciliter la gestion des compétences et le parcours du travailleur handicapé en lien avec les acteurs de la structure dont le médecin du travail.

Pour aller plus loin

Retour en haut de page