J'ai compris, mais plus tard...
Offres d’emploi

Le CCAS de Grenoble (38) : Moniteur Educateur ou Educateur Spécialisé (F/H)

Le CCAS de Grenoble porte et anime la politique sociale de la Ville, en lien étroit avec l’ensemble des partenaires de l’action sociale. Il anime une action de prévention et de développement social. Il est engagé dans l’accueil et l’accompagnement de la vulnérabilité, de la précarité et de la santé.

Son action s’inscrit autour de 3 axes stratégiques :
-  Placer l’usager-ère au cœur des services
-  Renforcer le partenariat du CCAS
-  Faire des établissements des lieux de vie
Ces axes stratégiques renouent avec des principes simples qui animent l’action sociale depuis toujours.

La Direction D’action Sociale Lutte contre la Pauvreté et la Précarité organise son action en deux Pôles, le Pôle Hébergement Santé et le Pôle Accueil, Accès aux Droits, Accompagnement regroupant chacun plusieurs établissements ou services.

Rattaché au pôle Hébergement et Santé La Direction Lutte contre la Pauvreté et la Précarité gère 2 Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), le Centre d’Accueil Intercommunal (CAI), CHRS d’urgence de 87 places et le foyer Henri Tarze, CHRS d’insertion de 47 places dont 33 en collectif.

Le CHRS Henri Tarze accueille des personnes « qui connaissent de graves difficultés, notamment économiques, familiales, de logement, de santé ou d’insertion » en vue de les aider à accéder ou à retrouver leur autonomie personnelle et sociale. » (art. L345-1 du CASF). Il dispose de 47 places dont 33 collectives et 14 dans le diffus au sein desquelles sont accueillies des ménages composés de personnes isolées ou de familles avec enfants, relativement proches de l’autonomie et qui peuvent bénéficier d’un accompagnement au quotidien dans le cadre semi-collectif d’un CHRS.
L’objectif de la structure est d’accompagner les personnes accueillies autour de leur projet de vie vers le logement durable et vers un mode de vie stable favorisant leur épanouissement personnel.

Le CAI accueille « toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale […] » (art. L. 345-2-2 du CASF). Il déploie une offre de 87 places pour du public d’hommes isolés, de femmes isolées, et de familles, de tout âge, orientés par le 115. 4 places sont dédiées aux femmes et enfants victimes de violence. Au-delà de l’hébergement bienveillant et soucieux de la sécurité et du bien-être des personnes, le projet d’établissement du CAI est fondé sur la mission d’accompagnement social global, l’objectif étant, pour chaque ménage, de travailler sur l’ensemble des problématiques rencontrées en vue de l’accès à une solution de sortie adaptée.

Poste rattaché au CAI
Sous la responsabilité du directeur des deux établissements, en étroite collaboration avec l’équipe du CAI, et dans le cadre des projets d’établissement, l’éducateur-trice spécialisé-e sera principalement chargé-e de :

  • Assurer l’accompagnement social des personnes accueillies dans le cadre d’actions individuelles ou collectives à partir du contrat d’objectifs de prise en charge et en lien avec l’environnement social et institutionnel ;
  • Assurer au quotidien une prise en charge globale des personnes accueillies soutenant les démarches de la vie quotidienne ;
  • Accompagner les personnes dans la prise de repères nécessaires à la réussite du projet de vie en fonction des capacités identifiées ;
  • Accompagner les personnes dont la situation le permet dans la recherche d’une solution de sortie adaptée.

MISSIONS

Assurer l’accompagnement social global des personnes accueillies dans une perspective d’accès aux droits

  • Instruire les dossiers d’ouverture de droits ;
  • Accompagner les personnes dans la recherche de solutions de sortie adaptée à la situation médicale et sociale et en lien avec l’équipe pluridisciplinaire ;
  • Rédiger les écrits nécessaires au suivi administratif et social des dossiers ;
  • Accompagner les personnes dans leurs démarches administratives (droits sociaux, scolarisation, santé, activités diverses, solution de logement/hébergement, etc.) ;
  • Conduire des actions socio-éducatives directes et rechercher des pratiques nouvelles, individuelles ou collectives, adaptées aux situations.

Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet de vie de chaque personne accueillie

  • Réaliser un diagnostic social global, identifier les besoins et accompagner les personnes dans l’élaboration et la mise en œuvre du projet de vie en favorisant le maintien ou le développement de l’autonomie ;
  • Proposer les actions et démarches d’autonomisation nécessaires à la réussite du projet de vie ;
  • Accompagner les personnes dans le maintien ou le rétablissement des liens familiaux et/ou sociaux ;
  • Favoriser la convivialité au sein de la structure et mettre en œuvre des animations collectives, sur la base des demandes des personnes en poursuivant des objectifs d’ouverture, de développement de l’estime de soi et d’accès à la culture, au sport et aux loisirs.

Participer au respect des obligations liées à la vie en collectivité

  • Informer les personnes accueillies, expliquer, donner du sens et veiller au respect du règlement intérieur et des obligations de vie au sein de la structure ;
  • Donner des repères de vie en société et impulser une dynamique quotidienne chez les personnes accueillies ;
  • Assurer, en lien avec le directeur des établissements, une fonction de médiation.

Participer à la dynamique d’équipe et à la cohésion globale de l’équipe

  • Travailler en pluridisciplinarité, concertation et coopération ;
  • Participer aux réunions d’équipe et aux démarches de coordination/concertation ;
  • Assurer le tutorat des étudiants stagiaires ;
  • Utiliser les outils de transmission mis en place au sein de la structure ;
  • Participer aux séances d’analyse de la pratique professionnelle.

En lien avec le directeur, la directrice adjointe ainsi que les coordinateurs d’équipe sociale, initier et faire vivre les partenariats de proximité, indispensables à l’accompagnement social global ainsi qu’à la mise en œuvre des projets de vie.

CONNAISSANCES

  • Avoir une connaissance approfondie des publics en situation de précarité et des problématiques diverses liées à la grande précarité, à la vie dans la rue ;
  • Connaitre les différentes institutions et organismes partenaires permettant un accompagnement social global de qualité ;
  • Connaitre les différents types de solution d’hébergement et de logement ainsi que les dispositifs de protection et d’aides sociales ;

PROFIL

COMPETENCES

  • Maîtriser les techniques d’entretien ;
  • Maîtriser les techniques rédactionnelles ;
  • Maîtriser l’outil informatique ;
  • Avoir des capacités d’analyse, de réflexion et de synthèse ;
  • Avoir des aptitudes au travail en équipe ;
  • Faire preuve d’esprit d’initiative et de rigueur organisationnelle ;
  • Avoir des compétences en matière de gestion de projet.

SAVOIRS-ETRE

  • Capacité et motivation à travailler auprès d’un public en grande précarité ;
  • Inscription active dans une démarche de projet de service au sein d’une équipe ;
  • Rigueur et discrétion dans la pratique professionnelle ;
  • Capacités relationnelles et aptitude à la communication ;
  • Ouverture d’esprit, capacité d’écoute et d’adaptation aux situations.

CONTEXTE DE TRAVAIL

  • Structure fonctionnant 7j/7
  • Positionnement de l’éducateur-trice spécialisé-e en journée du lundi au vendredi sur des amplitudes horaires comprises entre 7h et 21h30 ; travail 1 week-ends/3 en roulement avec le reste de l’équipe
  • Lieu de travail : 10-12 rue Henri Tarze - 38000 Grenoble

CONDITIONS REQUISES POUR POSTULER :

  • Diplôme de moniteur éducateur ou educateur spécialisé
  • Poste ouvert aux agents contractuels remplissant les conditions d’accès au poste
  • Justifier d’une expérience dans l’un ou les domaines suivants : logement/hébergement, emploi, santé, insertion serait un plus

CONTACT

Pour toute information relative à ce poste, nous vous remercions de vous adresser à
Véronique GNEMMI, directrice adjointe du CAI au 04 76 46 38 79

Retour en haut de page