J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

L’édito de la rentrée, Luc Carvounas, Président de l’UNCCAS

L'édito de la rentrée, Luc Carvounas, Président de l'UNCCAS

Après un été que j’espère avoir été reposant pour toutes et tous, même s’il aura été frappé par la sècheresse et les incendies, cette rentrée est marquée par des indicateurs économiques défavorables et un ralentissement de l’activité mondiale : l’inflation continue de progresser et certains experts parlent même de possible récession pour notre pays, comme aux États-Unis ou en Allemagne.

Toutefois, la France a des atouts ; je suis certain qu’elle saura surmonter ces difficultés et je connais aussi les ressorts qu’elle possède pour atténuer les effets des crises : l’organisation globale de son système social d’une part, et les nombreux acteurs de terrain qui aident au quotidien et traitent les situations individuelles d’autre part. Je pense bien sûr à nos CCAS, mais aussi aux travailleurs sociaux des départements ou aux bénévoles d’associations. Rien n’est simple dans ce contexte, car l’inflation pèse d’abord sur les plus fragiles, mais nous savons faire face.
A l’échelle nationale, cela pose néanmoins la question de la répartition de la richesse et celle de la répartition des « efforts » induits par les crises que nous vivons. Cela aura été l’objet du débat estival sur le pouvoir d’achat à l’Assemblée nationale cet été et sera celui sur le Projet de loi de finances en octobre.

De tout cela –mais aussi de la vie de notre association– nous parlerons ensemble lors du Conseil national de l’Unccas et son Assemblée générale qui se tiendront à Marseille le 16 septembre prochain.

Je profite d’ailleurs de ces quelques lignes pour remercier Audrey Garino, présidente du Conseil national de l’Unccas, qui nous accueillera dans sa ville à cette occasion, aux côtés de Benoît Payan, Maire de Marseille.

Très bonne rentrée à toutes et tous.

Retour en haut de page