J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Journée de Sensibilisation des plus jeunes à la maladie d’Alzheimer, organisée par le CCAS de Saint Nolff

Journée de Sensibilisation des plus jeunes à la maladie d'Alzheimer, (...)

Le CCAS de Saint Nolff, en lien avec l’association Alzheimer France, a décidé de joindre des élèves de CE1 et CE2 de trois écoles de la commune, au projet de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer, dans le cadre de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer.

L’action a réuni enfants, bénévoles, enseignants et intervenants. Les bénévoles accompagnés des enseignants ont prévu avec les enfants des questions à poser sur cette maladie.
Suite à des échanges réguliers avec la coordinatrice départementale de France Alzheimer, l’idée de signer la charte « France Alzheimer » sur la commune a émergé, explique Mathilde Simon adjointe aux affaires sociales sur la Commune de Saint Nolff.

Un bénévole de l’association Alzheimer France et un membre du CCAS sont intervenus dans les classes pour expliquer la maladie et ses répercussions sur ceux qui en souffrent. Cette matinée d’échange a été l’occasion pour les enfants d’obtenir des réponses à leurs interrogations et de partager leur expérience indirecte de la maladie pour ceux qui ont un proche atteint de la maladie.

L’après-midi a été consacré à l’arbre à souhait. Les enfants ont eu pour mission d’accrocher sur l’arbre leurs dessins, souhaits ou encore leurs messages d’espoirs en faveur des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. La fille d’une personne atteinte d’Alzheimer était présente, en compagnie de cette dernière. Sa fille a elle aussi participé à l’arbre à souhait en ajoutant des phrases témoignant de son quotidien en tant qu’aidante : « c’est un jour et une nuit sans fin », « c’est veiller sur maman comme on surveille le lait sur le feu ».

A la fin de la journée, les enfants ont pu repartir avec des graines et un livret ludique sur la maladie d’Alzheimer.
L’intérêt de la sensibilisation aux enfants à cette maladie est qu’ils peuvent avoir un membre de leur entourage concerné par la maladie mais aussi que la difficulté principale d’Alzheimer est qu’elle change le regard des autres. Il est donc important d’informer tout le monde dès le plus jeune âge sur cette maladie, pour éviter le rejet des personnes atteintes et favoriser leur estime de soi.

Les élèves de CE1 et CE2 ont pu découvrir les problématiques de la maladie et ainsi ont été sensibilisés à l’acceptation de la différence.

En savoir plus : https://www.francealzheimer.org/sensibiliser-des-le-plus-jeune-age/

Retour en haut de page