J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Isolement des personnes âgées : les effets du confinement analysés par les petits frères des Pauvres

Isolement des personnes âgées : les effets du confinement analysés par les (...)

720 000 personnes âgées n’ont eu aucun contact avec leur famille durant le confinement et 650 000 personnes âgées n’ont eu personne à qui se confier. 15 % des personnes de 60 ans et plus, soit 2,5 millions de personnes, ne sont jamais sorties. La période a eu impact négatif sur la santé morale de 41 % des personnes âgées et sur la santé physique de 31% d’entre eux. Tels sont quelques-uns des enseignements du nouveau rapport des petits frères des Pauvres, réalisé avec l’Institut CSA Research.

Face à cette profonde crise sanitaire et sociale, l’association souligne le rôle majeur joué par les collectivités locales, et notamment les CCAS, dans le repérage des besoins et l’aide d’urgence. Alors que les débats sur la prise en charge du cinquième risque s’engagent, les petits frères des Pauvres formulent de nombreuses propositions pour lutter contre l’isolement, à domicile comme en établissement, mais aussi pour changer de regard sur le grand âge, en cessant notamment de « considérer les aînés comme des personnes en incapacité décisionnelle ».

Retour en haut de page