J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Inclusion numérique : les mesures du Plan de relance

Inclusion numérique : les mesures du Plan de relance

A l’occasion du lancement de l’édition 2020 de Numérique en Commun[s] ce 17 novembre, Cédric O et Jacqueline Gourault ont annoncé de nouvelles mesures en faveur de l’inclusion numérique, financées dans le cadre du Plan de relance. Entre le soutien des collectivités au recrutement de conseillers numériques et la mise à disposition d’outils pratiques pour aider à l’accompagnement des personnes, les CCAS sont directement concernés. Pour mémoire, et le confinement l’a souligné, 13 millions de français sont en difficulté face au numérique.

Avec l’ambition de « former et d’accompagner les français » et donc de faire du numérique une « politique publique à part entière », la démarche poursuit un triple objectif :

  • plus de professionnels,
  • plus de lieux,
  • plus d’outils pour les aidants.

Le plan repose donc sur 3 axes :

  • le recrutement de 4 000 conseillers numériques dont, selon Cédric O, « 1000 à l’horizon du premier trimestre 2021 » ;
  • la conception de kits pédagogiques diffusables dans des lieux publics (guichets France services, bibliothèques, mairies, etc.) dont la forme reste à définir et qui fera l’objet d’un « concours d’innovation » ;
  • la généralisation du dispositif « aidants connect » et la professionnalisation des aidants, dont les agents des CCAS.

Le soutien au recrutement de 4000 conseillers numériques via un appel à manifestation ouvert aux CCAS

Lancé à destination des collectivités territoriales et leurs groupements, et ouvert explicitement à leurs établissements publics dont les CCAS, un appel à manifestation d’intérêt est organisé afin que celles qui le souhaitent puissent accueillir un ou plusieurs conseillers numériques. Une prise en charge est assurée par l’Etat, sous forme de subvention, à hauteur de 50 000 € par poste (majorée selon les dispositions réglementaires en vigueur en outre-mer le cas échéant). L’ANCT étudiera au fil de l’eau, tous les 15 du mois, les candidatures reçues et affectera le nombre de conseillers en fonction des conseillers déjà accueillis sur le même territoire.

Pour aller plus loin :

La professionnalisation des aidants

Le plan prévoit également de généraliser le déploiement d’Aidants Connect, un service visant à sécuriser le fait qu’un aidant professionnel réalise pour le compte d’un usager une démarche administrative et à outiller l’accompagnement.

Un volet est également consacré à la montée en compétences numériques des aidants, notamment dans le cadre d’un plan de formation national piloté par l’ANCT, en lien avec diverses organisations dont l’Unccas. Ce plan, en cours de développement, vise les médiateurs numériques, les travailleurs sociaux et les agents d’accueil des mairies.

Des actions qui viennent compléter des dispositifs existants

Ces nouvelles mesures viennent en compléter d’autres et notamment :

  • Le Pass numérique qui permet, sur le modèle des titres services, aux personnes en difficulté de participer à des ateliers d’initiation ou de perfectionnement dans des lieux dédiés
  • Les 11 Hubs territoriaux qui associent sur une soixantaine de départements des acteurs publics, privés et associatifs afin de les mettre en réseau et de créer de nouvelles offres de médiation numérique sur le territoire
  • La plateforme Solidarité numérique créée pendant le confinement afin de faciliter les démarches en ligne

Pour aller plus loin

Dans le prolongement du lancement officiel de l’édition 2020 le 17 novembre dernier, le site de Numérique en commun(s) propose jusqu’au 17 décembre 8 parcours thématiques, avec des masterclass, conférences, ateliers...

  1. Intégrer l’inclusion numérique dans sa politique territoriale
  2. Comprendre et mettre en oeuvre le pass numérique sur mon territoire
  3. Développer l’inclusion numérique au travail
  4. Développer de nouveaux lieux de médiation numérique sur mon territoire
  5. Inclure les usagers dans la conception des services numériques
  6. Penser l’impact écologique de son projet numérique
  7. Mettre les données au service des projets et des acteurs de mon territoire
  8. Miser sur les communs numériques pour garantir l’intérêt général
Retour en haut de page