J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Grand Débat : à l’écoute des femmes en situation de précarité

Grand Débat : à l'écoute des femmes en situation de précarité

Benoît Calmels, délégué général de l’Unccas animait lundi avec Joëlle Martinaux, présidente, et Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre Agnès Buzyn, une consultation dans le cadre du Grand Débat National à Amiens. En partenariat avec l’Union départementale des CCAS de la Somme, il s’agissait d’entendre les familles monoparentales et femmes en situation de précarité. Environ 200 participantes ont pu partager leurs témoignages, souvent douloureux, et faire part de leurs demandes pour améliorer leur situation.

Terrible leitmotiv de la consultation, la question des violences conjugales est apparue centrale dans les témoignages, reflétant comme le souligne TSA-Quotidien une aggravation du phénomène ces dernières années. Témoignant des multiples difficultés rencontrées après la séparation d’avec leur conjoint violent, les participantes ont mis l’accent sur leurs problématiques d’accès au logement (lenteurs des procédures, y compris face à des situations d’insalubrité), à l’emploi, encore plus difficile dans les communes rurales connaissant des problèmes de mobilité, sur la difficulté de s’en sortir, au quotidien.

La diversité du parcours des femmes présentes – parmi lesquelles on retrouvait une ancienne sans-abri, une personne sans-papier, une travailleuse sociale victime de harcèlement de la part d’un voisin en situation de handicap… – a donné l’occasion de poser de multiples questions, allant du financement de l’hébergement d’urgence à l’accès aux droits, peu facilité par la dématérialisation des services publics. La problématique du grand âge a également été abordée, avec la difficulté, pour nombre de ces femmes, de s’occuper de leurs parents. Une participante a également reposé la question de la valorisation du temps consacré à l’éducation des enfants dans les droits à la retraite.

Cette complexification et cet entremêlement des problématiques doivent appeler à un décloisonnement des réponses et un travail de formation appropriée des acteurs (policiers et gendarmes, juges, personnels de santé…). Une participante, âgée de 61 ans, souligne le rôle qu’a pu jouer son référent RSA dans son récent retour à l’emploi, grâce à sa vision de l’ensemble des difficultés auxquelles elle était confrontée.

S’articulant avec les autres rencontres organisées partout en France (voir nos retours sur les consultations de Nice, Vincennes, Lyon…), ces débats, organisés avec l’active coopération des Udccas et des acteurs associatifs locaux, seront consolidés avec les réponses à la consultation nationale en ligne des CCAS/CIAS lancée par l’Unccas, et communiqués au gouvernement.

Retour en haut de page